Les dessous du piratage

22 November 2006 — 9 commentaires

Je me rappelle de l’époque des BBS offrant des “warez”. Un ami d’ami avait acheté le BBS “Underworld” qui roulait sur cinq lignes téléphoniques… et la police avait fait une descente en la demeure de ses parents, à Boucherville, le pauvre.

Ça me fait penser, on dirait que mes cyberamis de l’époque des BBS n’ont pas évolué vers le blogue. Je n’entend plus parler d’eux.

En tous les cas, l’industrie du piratage est toujours en pleine forme, si l’on en croit ce fascinant reportage de Wired…

À lire: Wired 13.01: The Shadow Internet

Commentaires

commentaires

oniquet

Billets Twitter Facebook Google+

Chroniqueur, concepteur et gestionnaire de communauté pour La soirée est (encore) jeune à la radio de Radio-Canada. Fondateur et éditeur du Sportnographe. Urbaniste.

9 commentaires to Les dessous du piratage

  1. J’opérais “Black Knight BBS” dans mon jeune temps … j’ai mon blog et je suis actif sur Internet, mais c’est vrai que j’ai perdu la trace de plusieurs contacts du temps. Je me rappel de Ernest Yale qui opérait MicroMania! et qui avait programmé le système YBBS qui était assez intéressant. C’était le certain du temps. J’ai vendu mon BBS a un Dominic de St-Bruno qui travaillait chez Radio-Shack et que je crois avoir revu dans un Radio-Shack a Montréal il y a quelque temps, mais bon c’est pas mal tout hehe.

  2. Black Knight… il me semble que ça me dit quelque chose.

    Moi, c’était “House of the holy” (nous étions originaux pour les noms à l’époque !), live de Saint-Bruno.

    J’ai été membre de quelques groupes produisant des ansis… que de beaux moments à dessiner avec des gros rectangles ! Mais je n’ai plus traces de tous mes collègues “dessinateurs” de la “scène” du 514.

    Faut croire qu’ils ont réorienté leurs carrières après s’être rendu compte qu’il n’y avait pas d’avenir dans le ansi.. 😉

  3. House of the Holy ça me dit peut-être aussi quelque chose. J’aimais bien faire du design ANSI aussi je devais refaire la page d’intro du BBS a chaque semaine avec des X et des carrés hehe.

    Justement, je viens tout juste de retracer Ernest Yale il est CEO de Trio-Tech (http://trio-tech.com) ils produisent des jeux vidéos, des animations 3D et de l’équipement de divertissement pour les arcades et les parcs d’amusements et ils ont gagné le prix jeunes entrepreneurs de la BDC en 2005.

    C’est intéressant de voir ce que le monde sont devenus ! 🙂

  4. Bonjour

    SysOP de Belan BBS, je suis toujours présent. Pour ce qui est de la pHASE de piratage (sk8), c’était dans une autre vie.

    Au plaisir de vous lire, chers amis virtuels de longue date.

    Mathieu

  5. Mathieu, c’est drôle, il me semble être tombé sur ton blogue récemment… me souvient plus pourquoi.

  6. J’espère que tu y as trouvé ce que tu cherchais. 🙂
    Mathieu

Rétroliens:

  1. Web, Hébergement, Technologies, iWeb, WebDépart : Martin Leclair » Retour dans le temps, les BBS et les amis perdus de vue. - 23 April 2007

    […] Un article de Goudaille me fesait réfléchir récemment à l’époque des BBS, je me demandais ce qu’étaient devenus mes contacts de l’époque : Steve Charbonneau, Ernest Yale, Dominic … et d’autres dont je ne me souviens plus des noms. Mon BBS avait au moins 300 membres inscrits et était membre d’un réseau francophone d’échange de courrier un peu ancêtre des newsgroups qui était un réseau de plusieurs BBS partout dans le monde. […]

Leave a Reply