Antiintellectualisme et népotisme

4 February 2010 — 5 commentaires

Au Sportnographe, on s’est dit qu’on n’allait pas commencer à répondre à toutes nos critiques. Mais des fois, c’est tentant.

Par exemple, la semaine dernière, Christian Tétreault et Pierre Pagé de NRJ nous ont solidement rentré dedans.

D’abord, on nous traite d’universitaires. C’est une critique qui revient souvent depuis que le Sportnographe est sur la place publique. Oui oui, une critique. C’est péjoratif d’être éduqué. C’est ce qui me frustre le plus. Qu’est-ce qu’on peut répondre à ça ?

Ensuite, on nous reproche d’être méchants. Venant de personnages (Tétreault et Pagé) qui ont passé plusieurs années à frapper sur certaines vedettes québécoises, et de façon pas toujours élégante, c’est surprenant. Mais c’est aussi un mot (“méchant”) qui n’est pas juste. On critique le travail bâclé des experts sportifs, et on recense leurs erreurs de langage. On ne traite personne de gros, de laid, ou de mal peigné, même si ce serait très facile de le faire.

Enfin, Pierre Pagé tente de nous avertir : “les ptits gars, j’espère que vous avez un contrat à long terme, parce que l’ascenseur revient tout le temps”. Qu’est-ce que ça veut dire ? Si vous voulez faire long feu dans le milieu, restez amis avec tout le monde et ne dénoncez pas l’incompétence ? Comme si on aspirait à remplacer Benoît Brunet. Et comme si c’était une bonne chose que nos médias soient peuplés d’artisans qui s’entre-couvrent (en supposant que ça se dise).

Semble-t-il qu’il ne faut pas niaiser avec ça le sport, au Québec. C’est du sérieux. On ne rit pas des experts sportifs.

Eille, c’est rien que du sport, bondance.

Ça me fait du bien d’en parler.

Commentaires

commentaires

oniquet

Billets Twitter Facebook Google+

Chroniqueur, concepteur et gestionnaire de communauté pour La soirée est (encore) jeune à la radio de Radio-Canada. Fondateur et éditeur du Sportnographe. Urbaniste.

5 commentaires to Antiintellectualisme et népotisme

  1. J’comprend pourquoi tu dis que c’est parfois tentant…Dommage que ton billet doit rester sur ton blogue et ne puisse pas aller directement sur le site du sportno!

  2. Très bon billet, simplet et efficace!

    Étant une sorte de pionniers au Québec, vous allez forcément toujours être victime de critiques injustes simplement parce que vous brassez…

    Mais ne vous en faites pas et à la limite, dites-vous que si vous continuez votre bon travail, ces gens-la auront peut-etre pas le choix de travailler avec et c’est eux qui vont regretter leur propos…

    Et c’est bon que ce texte-la ne soit pas sur votre site… Ca me donne l’impression d’avoir acces au commentaires sur le DVD. Ca fait juste donner du lustre aux personnages…

    Ce serait quelque chose si Réjean Tremblay se basait sur vous autres pour faire des nouveaux personnages dans Lance et Compte!… On sait jamais!! lol

  3. André-Pier Bérubé 5 February 2010 at 9 h 28 min

    C’est comme dire que Jean-René Dufort devrait faire attention, car s’il continue comme ça, il ne remplacera jamais Louis Lemieux.

  4. Ouai t’as bien raison c’est pratiquement une bonne chose que le billet ne sois pas sur le site. De toute façon, ce n’est pas la place pour.

  5. Bon point. On peut rire de l’élite politique tant qu’on veut mais il ne faut pas toucher aux saints de l’information sportive. L’ironie nous tuera tous!

Leave a Reply