Les couilles de Jésus, le racisme au Québec et les voies réservées – Chronique du 29 novembre 2013

Je sais pas si ça vaut la peine, mais je vais publier ça ici.

Au menu: Ginette Reno qui nous parle du pénis de Jésus, André Arthur qui parle des québécois racistes, le scandale des voies réservées aux autobus et les bagarres au hockey.

J’ai toujours pas trouvé de joke sur les robot lobotomisés.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.