Le vortex de l’analyse des changements climatiques

Capture d’écran 2014-01-09 à 10.07.38

Il est commun chez certains chroniqueurs de tirer des conclusions sur les changements climatiques après une journée de temps froid ou de chaleur intense. Richard Martineau racontait en mai dernier à LCN:

J’avais une discussion l’autre jour avec ma fille de 14 ans, y faisait froid pis j’y disais: regarde le réchauffement de la planète là, la planète se réchauffe pas…

C’était une semaine après ces déclarations de Jérôme Landry de Radio X:

J’espère que ceux qui pensent qu’y’a un réchauffement climatique ce matin vont se fermer la boite pour 24 heures pis se faire geler tout seul. Y fait deux à matin chers amis qui nous parlez du réchauffement climatique.

Éric Duhaime (et d’autres) en remettaient cette semaine suite au fameux vortex polaire.

Évidemment, on ne peut analyser les changements climatiques en regard de la météo du jour et ces gens le savent sans doute (c’est ce qui est triste). À ce sujet, il vaut la peine d’écouter cette belle discussion entre Sylvain Bouchard de Cogeco et Patrick Bonin de Greenpeace. La science vs les « j’pense que » et les « selon moi ».

Heureusement, nous ne sommes pas les seuls à avoir des commentateurs de l’actualité qui font la guerre aux « environnementeurs » et aux « enverdeurs« . Le Daily Show de Jon Stewart a fait un pas pire segment là-dessus cette semaine (dommage, ça ne s’embed pas ces vidéos-là).

Quand on se compare, on se console… mais pas tant que ça.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Ça gorge ça gorge, ça gorge jusqu’à la route Laguë. J’vous le dit, sur la Rive sud, le système routier est aussi rempli que les leggings d’une fille de 200 livres. Donc y’a beaucoup beaucoup de monde sur le réseau routier à l’heure actuelle, soyez patients.

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

J’ai de la difficulté, j’va t’avouer, de prendre au sérieux des pronostics comme ça venant d’organismes qui sont pas foutus de t’annoncer la température à 48 heures d’avis.

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Je veux pas lancer de débat pour dire voilà, il est climatosceptique, bla bla bla bla bla bla bla, mais quand ces affaires-là, ça devient, ce n’est plus une science mais une religion justement, une sorte d’intégrisme écologique là, moi j’ai comme une sorte d’envie de rire ouh wô wô…

Le club des mal cités

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Ça gorge ça gorge, ça gorge jusqu’à la route Laguë. J’vous le dit, sur la Rive sud, le système routier est aussi rempli que les leggings d’une fille de 200 livres. Donc y’a beaucoup beaucoup de monde sur le réseau routier à l’heure actuelle, soyez patients.

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

J’ai de la difficulté, j’va t’avouer, de prendre au sérieux des pronostics comme ça venant d’organismes qui sont pas foutus de t’annoncer la température à 48 heures d’avis.

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Je veux pas lancer de débat pour dire voilà, il est climatosceptique, bla bla bla bla bla bla bla, mais quand ces affaires-là, ça devient, ce n’est plus une science mais une religion justement, une sorte d’intégrisme écologique là, moi j’ai comme une sorte d’envie de rire ouh wô wô…

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.