Les bateaux qui vont sur l’eau et l’économie

BgDJgwfCYAEqMRW

Il y a deux semaines, Mario Dumont nous expliquait au 98,5FM que l’économie, c’est comme les bateaux sur l’eau.

« Tsé quand le niveau d’eau monte sur le fleuve, ça monte toute les bateaux, les petits bateaux comme les paquebots. Si tu lèves le niveau du fleuve d’un pied, tu montes tout le monde, c’est vrai aussi pour l’économie. »

C’est un peu la théorie du ruissellement (trickle down) qui dit que « les revenus des individus les plus riches sont in fine réinjectés dans l’économie, soit par le biais de leur consommation, soit par celui de l’investissement (notamment via l’épargne), contribuant ainsi, directement ou indirectement, à l’activité économique générale et à l’emploi dans le reste de la société. »

Hier, je suis tombé par hasard sur la caricature ci-haut qui fitte bien avec l’idée de Mario Dumont. Des fois, quand les exemples sont trop simples, ils sont aussi simples à caricaturer.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Jacques Brassard, qui patine

Jacques Brassard, qui patine

Vous savez que je patine régulièrement avec plein de monde. Y’a personne qui est venu me dire, ah là là, faut absolument que je m’achète une auto électrique, ça plus aucun sens, je suis polluant comme c’est pas possible. Ça m’empêche de dormir. Personne me dit ça!

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

On en parlait tous les jours. Un moment donné on avait peur d’être éjecté par le trou pis se retrouver dans l’espace. Pis le trou y grandissait, y grandissait, y grandissait, pis y’avait des scientifiques qui disaient: ça c’est à cause des aérosols pis je sais pas quel autre truc. On a banni les aérosols […]

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Le Canada vient de se prendre les doigts entre l’écorce et la roche.

Le club des mal cités

Jacques Brassard, qui patine

Jacques Brassard, qui patine

Vous savez que je patine régulièrement avec plein de monde. Y’a personne qui est venu me dire, ah là là, faut absolument que je m’achète une auto électrique, ça plus aucun sens, je suis polluant comme c’est pas possible. Ça m’empêche de dormir. Personne me dit ça!

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

On en parlait tous les jours. Un moment donné on avait peur d’être éjecté par le trou pis se retrouver dans l’espace. Pis le trou y grandissait, y grandissait, y grandissait, pis y’avait des scientifiques qui disaient: ça c’est à cause des aérosols pis je sais pas quel autre truc. On a banni les aérosols […]

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Le Canada vient de se prendre les doigts entre l’écorce et la roche.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.