Wedge politics et signes religieux

Plutôt juste, Robert Dutrisac:

Jouant sur les sentiments, il accuse les tenants « liberticides » de la neutralité religieuse des forces de l’ordre de vouloir forcer cette « brave » étudiante en techniques policières à quitter le Québec. Après le « nationalisme ethnique » lancé par Carlos Leitão, c’est une autre manifestation de cette stratégie politique de la division — wedge politics, disent les Américains — qu’adopte le chef libéral, par calcul électoraliste, certes, mais aussi parce que c’est son credo, cette fois-ci pour rameuter les jeunes aux convictions multiculturalistes. Ce n’est rien pour rallier la population autour d’une conception commune de la laïcité.

Le PQ s’en était servit. Le PLQ s’en sert. La CAQ en profite aussi.

Mais le grand gagnant, c’est probablement Richard Martineau qui n’a plus besoin d’autres inspirations pour un bout…

Source: www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/525249/etudiante-en-techniques-policieres-voilee-la-politique-de-la-division

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le club des mal cités

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Souvent, on pense en politique qu’il y a deux façons de gagner. Il y a, genre, on peut soit être élu ou soit ne pas l’être. Moi, c’est vraiment pas ma conception des choses en politique.

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Mon deuxième, un look un peu plus estival que j’aime beaucoup: les ananas. Regardez comment il est rafraîchissant. Un petit pinot colada.

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

J’pense que le tourisme, souvent, on peut penser que c’est un ministère qui n’a pas la force économique qu’on peut penser, mais faut pas le voir comme une arrière-pensée.

Le club des mal cités

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Souvent, on pense en politique qu’il y a deux façons de gagner. Il y a, genre, on peut soit être élu ou soit ne pas l’être. Moi, c’est vraiment pas ma conception des choses en politique.

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Mon deuxième, un look un peu plus estival que j’aime beaucoup: les ananas. Regardez comment il est rafraîchissant. Un petit pinot colada.

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

J’pense que le tourisme, souvent, on peut penser que c’est un ministère qui n’a pas la force économique qu’on peut penser, mais faut pas le voir comme une arrière-pensée.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.