Des membres d’un culte philippin conservent dans leurs bouches des parties de corps humains volées dans des cimetières pour devenir invisibles

La secte s’appelle Haring Bakal et ils ont avoué avoir pillé des tombes pour récupérer des bouts de cadavres.

À chacun ses croyances, mais juste pour être clair, mettre des parties d’un autre être humain dans sa bouche, ça ne rend pas invisible.

La preuve: Joël Legendre s’est fait pogner par la police.

Source: Cult admits robbing human body parts from cemetery gives them supernatural powers

unsplash-logoeddie howell

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Ils ont pris un de leur fleuron, un des joyaux, un bijou de famille qui était la C-Séries que nous on a payé avec l’argent des payeurs de taxes, ils l’ont donné.

François Lambert, logique

François Lambert, logique

Si on veut faire un choix de société, ça se fera pas en un mois, ça va se faire sur 25 ans. Va falloir commencer à changer la génération actuelle pour que cette génération-là soit la génération future.

Karine Trudel, anachronique

Karine Trudel, anachronique

On doit se rappeler, j’espère que nous tous ici présent ou les députés à la chambre des communes, on est tous issue de l’immigration. Lorsque nous sommes arrivés en bateau y’a des milliers de milliers d’années, ben on était des immigrants.

Le club des mal cités

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Ils ont pris un de leur fleuron, un des joyaux, un bijou de famille qui était la C-Séries que nous on a payé avec l’argent des payeurs de taxes, ils l’ont donné.

François Lambert, logique

François Lambert, logique

Si on veut faire un choix de société, ça se fera pas en un mois, ça va se faire sur 25 ans. Va falloir commencer à changer la génération actuelle pour que cette génération-là soit la génération future.

Karine Trudel, anachronique

Karine Trudel, anachronique

On doit se rappeler, j’espère que nous tous ici présent ou les députés à la chambre des communes, on est tous issue de l’immigration. Lorsque nous sommes arrivés en bateau y’a des milliers de milliers d’années, ben on était des immigrants.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.