Après BP qui aurait dit qu’un déversement de pétrole serait bon pour l’économie australienne, voici que Goldman Sachs s’inquiète dans un rapport de recherche de la thérapie génétique qui permettrait de guérir quelqu’un en un seul traitement, parce que ça pourrait être mauvais pour la business.

Ils citaient en exemple une compagnie qui a développé un traitement pour l’hépatite C qui guérit 90% des gens. En 2015, ils en ont vendu pour 12 milliards de dollars et l’an dernier, pour seulement 4 milliards.

Si toutes les entreprises avaient cette mentalité-là, on vivrait dans un monde où les téléphones ne sont plus bons après deux ans, où les ampoules ont des durées de vie limitées et où les bas de nylon se déchirent pour un rien.

Ce serait très malheureux.

Source: Goldman Sachs asks in biotech research report: ‘Is curing patients a sustainable business model?’

unsplash-logoJOSHUA COLEMAN