De la propagande néo-nazi retrouvée dans les boîtes de couches chez Target

Il semble qu’un employé de la chaîne insérait ces pamphlets qui faisaient la promotion de sites Web suprémacistes comme The Daily Stormer, dans les boîtes de couches avec la phrase “It’s okay to be white”, ou « c’est correct d’être caquiste », comme le traduiraient les libéraux.

Des couches, c’est une drôle de place pour mettre de la propagande, diront certains, mais en même temps, c’est vrai que la propagande néonazie, c’est de la marde.

Source: Some Racist Weirdo Is Putting Neo-Nazi Propaganda Into Boxes of Diapers at Target

unsplash-logorawpixel.com

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.