Super Troopers 2 met le Québec à l’avant-plan et ç’a l’air bon

Une critique sans équivoque de Cult:

« Far be it from me to minimize the straight-up institutional damage that stereotypes like Stepin Fetchit have caused to black American life, but that’s the closest I can come to describing the sheer fucking amount of thoroughly unoriginal French-Canadian stereotypes that Super Troopers 2 puts forth. »

Voici la bande-annonce. Tout est là.

Lire la critique: The biggest hack job on Québécois culture ever committed to film.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.