Ça doit être gratifiant de voir sa citation en gros dans La Presse:

« Il y a juste un point négatif, c’est que je ne pourrai pas monter au Manoir pour voir Melania Trump. Je voulais lui serrer la main, lui donner un petit bisou sur la joue. Ils m’ont dit catégoriquement non. Je n’aurai pas le droit de monter. »

– Rosaire Tremblay, un gars qui habite dans le périmètre du sommet du G7.

Lire l’article: plus.lapresse.ca/screens/6f1ca151-fc3f-4334-a395-108b184643b3__7C___0.html