États-Unis: l’industrie pétrolière a dépensé deux milliards en lobbying autour du climat

C’est pas mal.

A new study by Drexel environmental sociologist Robert J. Brulle, PhD, shows that between 2000 and 2016, lobbyists spent more than two billion dollars on influencing relevant legislation in the US Congress. As the first peer-reviewed, comprehensive analysis ever conducted of climate lobbying data, Brulle’s research confirms the spending of environmental groups and the renewable energy sector was eclipsed by the spending of the electrical utilities, fossil fuel, and transportation sectors.

À lire sur drexel.edu/now/archive/2018/July/Report-Fossil-Fuel-Industries-Spent-Billions-on-Climate-Lobby/

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le club des mal cités

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Souvent, on pense en politique qu’il y a deux façons de gagner. Il y a, genre, on peut soit être élu ou soit ne pas l’être. Moi, c’est vraiment pas ma conception des choses en politique.

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Mon deuxième, un look un peu plus estival que j’aime beaucoup: les ananas. Regardez comment il est rafraîchissant. Un petit pinot colada.

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

J’pense que le tourisme, souvent, on peut penser que c’est un ministère qui n’a pas la force économique qu’on peut penser, mais faut pas le voir comme une arrière-pensée.

Le club des mal cités

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Pierre-Luc Coulombe, devant un dilemme

Souvent, on pense en politique qu’il y a deux façons de gagner. Il y a, genre, on peut soit être élu ou soit ne pas l’être. Moi, c’est vraiment pas ma conception des choses en politique.

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Suzanne Blais, qui invente un nouveau drink

Mon deuxième, un look un peu plus estival que j’aime beaucoup: les ananas. Regardez comment il est rafraîchissant. Un petit pinot colada.

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

Mélanie Joly, qui expose sa pensée

J’pense que le tourisme, souvent, on peut penser que c’est un ministère qui n’a pas la force économique qu’on peut penser, mais faut pas le voir comme une arrière-pensée.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.