Un itinérant sans bras accusé d’avoir poignardé un touriste

Le suspect aurait tenu des ciseaux avec ses pieds pour poignarder un homme de 22 ans qui s’appelle Cesar Coronada.

L’itinérant ne s’appelait pas Brutus par contre.

Il lui est tombé dessus à bras raccourcis, comme on dit dans le milieu des manchots et il l’aurait poignardé à deux reprises avant de s’enfuir.

C’est quand même quelque chose, poignarder quelqu’un avec pas de main.

Le genre de chose qui ne peut arriver que dans un pays dirigé par un président avec pas de tête, probablement.

Source

unsplash-logoSteve Johnson

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Ils ont pris un de leur fleuron, un des joyaux, un bijou de famille qui était la C-Séries que nous on a payé avec l’argent des payeurs de taxes, ils l’ont donné.

François Lambert, logique

François Lambert, logique

Si on veut faire un choix de société, ça se fera pas en un mois, ça va se faire sur 25 ans. Va falloir commencer à changer la génération actuelle pour que cette génération-là soit la génération future.

Karine Trudel, anachronique

Karine Trudel, anachronique

On doit se rappeler, j’espère que nous tous ici présent ou les députés à la chambre des communes, on est tous issue de l’immigration. Lorsque nous sommes arrivés en bateau y’a des milliers de milliers d’années, ben on était des immigrants.

Le club des mal cités

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Thomas Mulcair, à propos de Bombardier

Ils ont pris un de leur fleuron, un des joyaux, un bijou de famille qui était la C-Séries que nous on a payé avec l’argent des payeurs de taxes, ils l’ont donné.

François Lambert, logique

François Lambert, logique

Si on veut faire un choix de société, ça se fera pas en un mois, ça va se faire sur 25 ans. Va falloir commencer à changer la génération actuelle pour que cette génération-là soit la génération future.

Karine Trudel, anachronique

Karine Trudel, anachronique

On doit se rappeler, j’espère que nous tous ici présent ou les députés à la chambre des communes, on est tous issue de l’immigration. Lorsque nous sommes arrivés en bateau y’a des milliers de milliers d’années, ben on était des immigrants.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.