Archives pour audio

Capture d’écran 2014-03-04 à 15.02.02

Radio-Canada au Saguenay rapportait ceci, hier, à propos de la dernière séance du conseil municipal de Saguenay:

Deux femmes voilées ont interpellé Jean Tremblay concernant les piscines publiques. Elles aimeraient profiter des installations, mais pour ce faire, elles doivent revêtir un burkini. Après plusieurs appels à la ville pour savoir si elles avaient l’autorisation de le faire, ces dernières n’ont reçu aucune réponse.

Le premier magistrat a semblé un peu déstabilisé après quoi, il leur a dit que c’est la première fois en 65 ans qu’il voyait une femme voilée à Saguenay. Et qu’il n’ouvrirait pas une piscine publique uniquement pour elles et qu’elles étaient les premières femmes voilées qu’il voyait à Saguenay. Il a refusé de commenté davantage.

Jean Tremblay était à Radio X Saguenay pour en parler et Dominic Maurais rapportait ses propos ce matin:

“Je sais pas d’où y’arrivent, si y’arrivent du Maroc là, y’en a encore des avions qui retournent au Maroc. Ça existe ça.”

On écoute:

C’est chic.

Capture d’écran 2014-01-15 à 16.02.20

Il y a quelques semaines, dans le cadre de ma chronique à “La soirée est (encore) jeune“, j’avais diffusé un extrait de Vincent Geloso de l’Institut économique de Montréal qui expliquait que les économies plus “libres” se remettaient plus rapidement d’un désastre naturel:

Les pays qui s’en sortent mieux sont soit des pays qui sont développés, soit qui sont très libres économiquement. Le meilleur exemple a été fourni en 2010 quand t’avais eu un gros tremblement de terre en Haïti. Haïti, c’est sur la même île que la République dominicaine. La République Dominicaine, ça avait pris quelque jours s’en remettre parce que y’avait plus de facilité de partir une business, d’avoir un permis de construction.

Je suis prêt à admettre que les barrières à l’entreprenariat puissent nuire à la reconstruction (je ne m’y connais pas assez pour juger de la chose), mais il me semble que dans ce cas-ci, d’autres facteurs ont pu faire en sorte que la “reconstruction” de la République dominicaine se soit faite plus rapidement.

Je dis ça comme ça, mais le fait que l’épicentre du tremblement de terre était situé près de Port-au-Prince et le fait qu’Haïti est un pays pauvre en mautadit ont peut-être influencé la vitesse de la reconstruction. Un peu plus que le délai nécessaire à obtenir un permis de construction, en tout cas.

Je suis plutôt pour qu’il soit facile pour un entrepreneur de se partir en affaire, mais cette comparaison ne constitue pas un argument en faveur du retrait des barrières à l’entrepreunariat. On peut sûrement trouver mieux.

Tout ça pour dire que le classement des pays les plus libres économiquement, réalisé par la Heritage Foundation, un think tank conservateur, vient d’être mis à jour et que le Canada se trouve au 6e rang.

Si les “enverdeurs” et autres “environnementeurs” ont raison, on va pouvoir se reconstruire vite vite. Fiou.

140865-maire-saguenay-jean-tremblayJ’ai utilisé cet extrait dans ma chronique à La soirée est (encore) jeune, mais je pense que ça vaut la peine de le partager avec le monde entier.

Jean Tremblay, maire de Saguenay, qui nous parle de l’acte sexuel à Radio-Canada (merci à Philôme La France pour le tuyau):

C’est merveilleux l’acte sexuel, que deux êtres humains qui se pénètrent… le mot, la pénétration, c’est tellement significatif. R’garde quand on mange par exemple, tu vas prendre une pomme. Plus est belle, plus tu veux la manger… plus c’est beau, plus tu veux la manger. C’est la même chose pour l’eucharistie, tu veux mettre Dieu dans toi, c’est ça, l’air faut qu’à pénètre… si y’a rien qui pénètre dans toi, tu meurs.

AJOUT: Pour ceux que ça intéresse, l’extrait est tiré d’une entrevue qu’a accordée Jean Tremblay à Radio-Canada au Saguenay.

Capture-d’écran-2013-05-27-à-06.23.07Pour ma revue de l’année à La soirée est (encore) jeune, j’ai décidé de revenir sur certaines déclarations de commentateurs de l’actualité afin de voir si elles avaient bien vieilli (ok, j’avais seulement choisi celles qui n’avaient pas bien vieillies).

Une autre option aurait été de parler de ces faits divers qui n’ont pas vraiment marqué l’année, mais qui ont alimenté les radios d’opinion en masse.

Je n’ai pas choisi cette option, mais je vous ai fait un petit montage des commentaires autour de mes faits divers préférés:

Dans l’ordre:

  • Alex Perron admet avoir voulu foncer sur des manifestants, et Dominic Maurais le nomme “gay of the year”.
  • Josée Morissette et Jeff Fillion trouvent pas mal dégueulasses les pubs pour lutter contre l’homophobie.
  • Carl Monette réalise une entrevue avec un gars qui a le talent de lancer son caca très loin.
  • Sylvain Bouchard, suite à l’histoire d’une femme qui a noyé ses enfants, réclame un registre des baignoires pour ridiculiser le registre des armes à feu.
  • Jean-Nicolas Gagné et Éric Duhaime, lors du jour de la terre, invitent les gens à venir à Radio X avec leurs pickups en échange d’un t-shirt.
  • Un itinérant fait popo dans un parc avant de se faire agresser, et Éric Duhaime ne trouve pas ça banal, chier dans un parc.
  • Un homme congédié parce qu’il pue se rend chez Denis Lévesque et Stéphane Dupont en profite pour nous annoncer que le Doc Mailloux sent le swing.
  • Peter Sergakis se fâche contre des manifestants et Denis Gravel le veut comme prochain maire. “Go fucking travaille”.
  • Jérôme Landry explique qu’on veut bannir la malbouffe près des écoles, mais qu’on ne le fait même pas avec les pédos.
  • Magnan congédie une employée parce qu’elle a le cancer et Éric Duhaime trouve ça tout à fait correct. Même chose pour les femmes enceintes.

zoom0Entendu il y a trois semaines dans une chronique de 10 minutes de Richard Décarie, ancien conseiller de Stephen Harper, à Radio X.

La gau-gauche veut avoir le volant, mais pas avoir la responsabilité du véhicule:

Visiter la gau-gauche “dans le coeur de la bête”:

La gau-gauche radicale, le pétrole albertain et le pétrole saoudien:

Une conférence de presse de la “gue-gauche”:

Le problème de la gauche, c’est que tout le monde parle, mais personne agit:

La gau-gauche environnementaliste:

Notre gau-gauche “qui va venir représenter le point de vue”:

Terminons avec un succès souvenir d’il y a un mois, soit la phrase qui parle de cohérence qui est la moins cohérente au monde:

Le serveur de baladodiffusion de Radio-Canada est encore en panne. Voici donc l’émission en MP3. Vous pouvez l’écouter ou la télécharger en cliquant sur le lien avec le bouton de droite et en choisissant “télécharger” (ou quelque chose comme ça).

Télécharger le MP3.

mario-recoit-lauteur-du-livre-dans-lantre-de-norbou_scruberthumbnail_1Fin octobre, Arlette Cousture et Marie Laberge annoncent qu’elles vont diffuser leurs oeuvres uniquement sur internet, sans passer par l’intermédiaire d’un éditeur (ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose).

Mario Dumont y va toutefois d’une comparaison alimentaire:

C’est comme si une pizzeria attaquait le monde dans une cour de centre d’achat si dans leur panier y’ont de la pâte à pizza, du pepperoni pis du fromage pis y disent, nous on la fait nous-mêmes la pizza ce soir, et que la pizzeria dirait, non non non, moi je suis un intermédiaire dans la fabrication de la pizza et passez par moi.

Livre et pizza, même combat.

Mais on ne peut pas réduire le livre qu’à la pizza. Parce que le livre, c’est aussi un peu comme du thé, comme l’a expliqué Dumont suite à l’annonce du PQ au sujet du prix du livre.

Soit dit en passant, moi la dernière fois que je suis allé à la librairie j’ai acheté du thé… mais si l’épicerie fine chez nous sur la rive sud, part en guerre contre les librairies et demande au ministre de l’Agriculture: “eille comme ministre vous devez me protéger parce que l’écoeurant de libraire y’est rendu qui vend aussi du thé, pis moi le thé, c’est mon marché pis Dumont a acheté son thé chez le libraire pis moi j’ai perdu une vente de cinq piasses de thé…”

En complément: le livre et les rideaux de douche.

Je sais pas si ça vaut la peine, mais je vais publier ça ici.

Au menu: Ginette Reno qui nous parle du pénis de Jésus, André Arthur qui parle des québécois racistes, le scandale des voies réservées aux autobus et les bagarres au hockey.

J’ai toujours pas trouvé de joke sur les robot lobotomisés.

Sylvain Bouchard du FM93 (Cogeco), le Paul Arcand de Québec, est toujours prêt à défendre la veuve et l’orphelin. Voici une liste non exhaustive des personnes qu’il a cru bon devoir défendre ces derniers mois.

1. Les cols rouges (juin 2012). Parti politique pour défendre les gens qui se lèvent le matin et qui travaillent fort.

2. Les gars (avril 2013). Organisation de la “Journée internationale du gars”.

3. Les blancs (mai 2013). Dénonciation du racisme envers les blancs.

4. Les vieux (juin 2013). Propose de créer le “Téléthon vieille-lune” pour compenser le Téléthon enfant-soleil.

5. Les chars (septembre 2013). Journée de désobéissance civile contre les voies réservées aux autobus.

6. Les filles cutes (octobre 2013). Création de son propre concours des duchesses qui ne se basera que sur la beauté des filles.

7. Les célibataires (novembre 2013). Il n’existe pas de regroupement pour la défense des célibataire, déplore-t-il.

On peut supposer que Bouchard vise un auditoire d’hommes blancs célibataires qui aimeraient ramener une duchesse dans leur char 😉

Audio

Je suis en deuil depuis la fin de “2000 ans d’histoire” sur France Inter et l’émission qui la remplace, “La marche de l’histoire” animée par Jean Lebrun n’est pas aussi bonne. Je continue toutefois de l’écouter… faut bien s’instruire.

J’ai donc été surpris lors d’un de ces derniers balados d’entendre une drôle de voix à la fin. Le réalisateur ? Un Québécois ? François Pérusse ? Dur à dire.