goudaille

Comme dans "good eye Denis".

Tag: adq

Mario Dumont mythomane ?

Selon l’épouse de Mario Dumont, il est excellent pour bullshiter :

«Il est très moqueur avec les gens. Tellement des fois qu’il peut faire accroire à quelqu’un [par exemple] qu’il a vu un film. Il va parler d’un film et dire “oui je l’ai vu” et en parler pendant huit minutes et la personne sera convaincue qu’il a vu le film. Mais en vérité, il n’a jamais vu ce film-là! C’est juste qu’il dit des choses, des généralités. Il est très moqueur comme ça. Il essaie toujours de surprendre les gens.»

On devrait être impressionné ?

Via Mots et maux de la politique – Mario est bon pour «faire accroire» des choses: c’est Marie-Claude qui le dit!.

Mario Dumont devrait engager Joe le plombier

Maintenant qu’il est disponible, je verrais bien Mario Dumont engager Joe le plombier. Il me semble que ce serait son genre.

Considérant que ledit Joe est passé de plombier entrepreneur, à ni vraiment plombier ni entrepreneur, jusqu’à héros américain, en passant par écrivain et chanteur, on peut supposer qu’il apprendrait rapidement les rouages de la politique québécoise.

Remarquez que Dumont, qui se réclame de Barack Obama (ouf!), pourrait se trouver un substitut, genre “François le réparateur de vitre de chars”. Ah non, François le réparateur de vitre de chars est déjà député de l’ADQ…

MISE À JOUR : Yves Williams parle aussi de Joe le plombier.

Toutes ces choses abolites

François Desrochers, porte-parole de l’ADQ en matière d’Éducation :

“La grammaire, la synthaxe, ces choses qui ont été abolites avec la réforme (…)”

Va décidément falloir le sortir notre Sportnographe pas Sport pour y mettre ce genre de citations.

Et puis la copine, qui s’y connait en matière d’éducation, dit que ce n’est même pas vrai qu’elles ont été abolites ces choses.

Via Mario tout de go et/ou p45.

Québecpedia : vos députés sur le Web (ou pas)

Intéressante initiative de Michel Monette que celle de créer une encyclopédie sur la politique québécoise, à la Congresspedia, baptisée Québecpedia :

“L’encyclopédie comprendra des entrées sur les députés québécois à Québec et Ottawa (courtes biographies sur chacun, positions par rapport à l’avenir du Québec), sur les partis politiques présents dans l’un ou l’autre des parlements ou qui y aspirent, sur les initiatives parlementaires (ex.: projet de loi) et celles en lien avec les parlementaires (ex.: rencontres fédérales provinciales) qui ont pu ou peuvent jouer sur notre devenir comme nation, sur le fonctionnement de nos institutions parlementaires, et sur l’histoire des partis politiques, des élections, des élus et des parlements. Tous les articles sont anonymes, étant le fruit d’une multi collaboration.”

À lire aussi le dernier article de M. Monette, qu’a commenté (et rapidement à part de ça) Gilles Taillon de l’ADQ.

La dure réalité de la politique provinciale

C’est en lisant le Soleil que je me rends combien j’aime le Devoir… mais je ne m’étendrai pas là-dessus.

En tous les cas, on retrouve en page deux-trois-quatre du Soleil de samedi un dossier sur le choix de localisation des nouveaux députés à l’Assemblée Nationale. Un article explique entre autres que deux nouvelles députées adéquistes se sont rendu compte qu’en étant colocataires, elles ne recevraient pas deux fois l’allocation de logement:

“Incroyable ! s’élève Lucille Méthée, whip adjointe de l’opposition officielle. Nous arrivons en politique pour nous battre contre cette sorte de non-sens. Et voilà que ça nous arrive justement parce que nous arrivons en politique !”

C’est pour ça qu’elles sont entrées en politique ? Pour prôner le gaspillage des fonds publics ?

© 2017 goudaille

Theme by Anders NorenUp ↑