goudaille

Comme dans "good eye Denis".

Tag: france (page 2 of 3)

Les naïfs de Rue89

J’ai assisté brièvement au 5 à 7 avec Pierre Haski, fondateur de Rue89, mais suffisamment longtemps pour l’entendre raconter que dans les premiers jours de la fondation du journal, avant même le premier texte produit, le responsable d’un grand groupe de presse est entré en contact avec Rue89 pour leur faire une offre d’achat. L’offre fut refusée parce qu’elle impliquait une participation majoritaire de ladite compagnie, ce qui n’intéressait pas les gens de Rue89. À l’annonce du refus, le responsable de la compagnie aurait répondu:

« Vous êtes naïfs. Une guerre de l’information en ligne se prépare, et le gagnant sera celui qui aura le plus d’argent. »

Zut… moi qui n’ai pas une cenne.

Le nombre de visites comme indicateur… de qualité ?

Il arrive que les gens confondent le nombre de visites et l’appréciation d’un texte. Comme le rapporte Richard Hétu, la ministre française Christine Boutin croit que George W. Bush peut être à l’origine des attentats du 11 septembre :

«Je le pense d’autant plus que je sais que les sites qui parlent de ce problème sont des sites qui ont le plus haut taux de visite»

Comme je l’écrivais en réponse à Steve Proulx de Voir, sur Cent Papiers, le texte le plus visité est « Le chien le plus laid du monde ». Est-ce à dire que c’est le meilleur texte ? Non. Le plus apprécié ? Non plus. Le mieux référencé dans Google ? Voilà !

Les gens aiment les histoires de conspirations, de beaux chiens ou de chiens laids… ils aiment aussi les histoires autour de Paris Hilton. Ça ne fait pas de cette dernière quelqu’un d’intéressant.

Sarkozy et son épouse : positionnement stratégique

Après la controverse autour d’une apparence de placement de produit de Desjardins dans un article de la Presse sur Daniel Bélanger, voilà que le magazine Français VSD plaide le « pur hasard » dans le positionnement stratégique des éléments de sa une:

Une de VSD

Et c’est encore mieux devant le soleil:

Une de VSD

photos: Rue89

Duo Dubois

Ouille !

Rue89 : de la compétition pour Agoravox ?

À suivre de près, la sortie très prochaine (6 mai) de Rue89, un nouveau site de journalisme citoyen Français initié par des anciens journalistes de Libération. Pour l’instant, seul le blogue du « making of » est accessible. Reste que le premier screenshot de la patente laisse présager quelque chose de bien (quoiqu’un peu chargé). Si le contenu aborde les mêmes thèmes qu’Agoravox, faudra que ce dernier surveille ses arrières avec son look légèrement… rétrograde.

Considérant qu’il a déjà été établi que le design de Cent Papiers est à revoir en partie, et que nous sommes en cours de réflexion sur sa refonte (et sur bien d’autres choses), j’ai assez hâte de voir de quoi Rue89 aura l’air.

L’équipe de Rue89 a choisi Drupal comme logiciel de publication. Il y a des jours où j’aimerais aussi migrer Cent Papiers vers cette plate-forme. Manque juste un peu de courage… et de temps.

Fourcheuse

On m’a récemment appris qu’en banlieue de Jonquière, la petite bière (probablement la grosse en fait) qu’un chauffeur se coince entre les cuisses lorsqu’il est au volant, s’appelle une « fourcheuse ».

J’étais avant hier à Nantes, et ai été surpris de constater que la « fourcheuse » est de mise chez les étudiants journalistes de la place. Un instant, Nantes m’a fait pensé au Lac Saint-Jean. Non non, je ne confond pas Jonquière et le Lac Saint-Jean (ce serait risqué), se sont seulement deux concepts indépendants qui se sont rencontrés dans une vieille Peugeot (je dis ça, mais c’était peut-être une Fiat ou une Citroën) Nantaise.

C’était quand même moins effrayant que le taxi qui m’a conduit à 150 km/h à l’aéroport, à 4:30 ce matin.

Observatoire de campagne électorale

Les Français commencent à l’avoir pas mal en termes d’utilisation efficace de l’autoroute de l’information. Le site Politique2.fr est un observatoire ajustable de la campagne électorale française qu’il serait sans doute pertinent d’imiter de par chez nous.

À voir: Politique2.fr – Actualités et débats politiques liés aux éléctions présidentielles sur une page

Dans la peau de Jacques Chirac

J’ai écouté hier « Dans la peau de Jacques Chirac », un docu-fiction de Karl Zéro et Michel Royer. Assez rigolo. Ça fait penser un peu aux caricatures des Guignols, mais avec des vraies images de Chirac (disons).

Pour en savoir plus: centpapiers – Jacques Chirac a la peau dure

Zoom Airlines

Si je n’ai pas été très actif ici au cours des derniers jours, c’est que j’arrive d’une semaine à profiter de l’appartement parisien et de l’agréable compagnie (pas nécessairement dans l’ordre) de Jean-Philippe.

C’est sur les ailes de la compagnie aérienne Canadienne Zoom Airlines que je me suis rendu dans la Ville lumière, et disons que ce ne fut pas de tout repos.

À l’aller, plutôt que de décoller à 23:35 de Montréal, nous sommes partis à 2:45… d’Ottawa. Je m’étais pointé à l’aéroport PET assez tôt afin d’écouter le match de hockey tout en sirotant une bonne bière à 8,36$. Or les sympathiques employés de Zoom eurent tôt fait de gâcher mon plan en nous annonçant que l’on allait plutôt embarquer dans un autobus à destination d’Ottawa pour décoller de là-bas à 1:45. La raison: une tempête à Vancouver a retardé l’arrivée de l’avion à Montréal où les vols ne peuvent décoller après minuit. Il fallait donc trouver un aéroport où n’existe aucun couvre-feu. Je n’ai donc pu prendre un premier verre de vin avec JP avant 17:30, heure de Paris.

Le vol de retour prévu pour 14:40 a quant à lui décollé à 18:40, encore retenu, à Londres cette fois, par le mauvais temps.

Évidemment, on ne peut reprocher grand-chose à Zoom Airlines pour ces retards. Leur service est par ailleurs plutôt bon, et le prix, plutôt bas (550$). Toutefois, on peut penser que la compagnie, assez nouvelle, ne fera pas long feu. Dans les deux vols, l’avion était au mieux rempli à moitié. Je ne sais pas comment ils font pour payer l’essence…

Sinon, je ne vais pas m’étendre sur la ville de Paris en tant que telle. L’ayant déjà visitée, nous nous sommes contenté, ma copine et moi, de se promener et de bien manger, un des objectifs principaux de tous mes voyages. Quant à Londres où j’ai passé un très beau week-end avec Jean-Philippe, je me contenterai pour l’instant de dire qu’elle coûte cher en Saint-Siffleux.

Le Monde en ligne

Philippe Martin m’a fait découvrir le blogue d’un de ses potes, Média Café. J’y apprend aujourd’hui que la présence en ligne du quotidien français Le Monde démontre qu’il y a un certain engouement pour le Web chez les français:

  • 80 000 inscrits à l’édition abonnés dont 40 000 payants : 6 euros par mois x 12 (un mois gratuit pour le premier abonnement) = 2 880 000 euros de CA pour la partie abonnés
  • 1,5 million d’euros de « marge opérationnelle en 2006, selon Jeantet
  • 1 millions de visiteurs par jour
  • 8 000 abonnés/an à la version papier via le site

En mai dernier, Le Devoir annonçait que 2000 personnes s’étaient abonnés à la version PDF du journal.

Via: MEDIA CAFÉ – Le monde.fr en chiffres

Older posts Newer posts

© 2018 goudaille

Theme by Anders NorenUp ↑