Quatre formes inusitées de “racisme”

Drôle de citation dans La Presse ce matin à propos de l’absence de vins Québécois pendant les repas du G7:

“C’est choquant. On est toujours obligés de se battre. On dirait qu’il y a un racisme de nos vins.”

Après les suprémacistes blancs, aurons-nous des suprémacistes du vin blanc?

Ça m’a rappelé quelques autres formes de racisme inusitées.

Le racisme contre la droite de Jeff Fillion:

“Quelqu’un qui est socialiste, c’est une erreur lorsque ces choses là arrivent. Quelqu’un qui est individualiste, donc de droite, c’est comme dans son schème et dans ses valeurs. Y fait vraiment une catégorisation des gens. C’est raciste ça là, ça c’est du racisme.”

Le racisme contre les carrés verts du maire de Trois-Pistoles:

“C’est sur YouTube là, y disent, c’est le Zapartiste Richard je sais pas trop qui, y dit pour les carrés rouges, ce sera 35 dollars pour entrer au site de l’écho-fête, pis les carrés verts ce sera 1625 dollars. Y’a pas une forme de racisme dans ça monsieur?.”

Le racisme contre les vélos de Stéphane Gendron:

“Oui, j’encourage la pollution, pis je va le faire jusqu’à temps que je crève. Je suis pu capable de cette race de monde là, j’pu capable. Moi j’pas raciste sur les couleurs, les origines ethniques, moi je ferais l’amour avec tout le monde, mais les cyclistes, je suis plus capable.”

Bref, c’est très insidieux, le racisme.

unsplash-logoAnthony DELANOIX

Laisser un commentaire