Le corps parfait

À quoi ressemblerait l’humain au corps parfait, selon une biologiste de l’évolution?

“Inspired by dogs, cats, cephalopods, fish, swans and chimps, my model has a better heart with more arteries than a human being, lungs that are more efficient, eyes with no blindspots, ears that pick up sound better, legs that are more efficient, and reptilian skin which reacts fast to block damaging ultraviolet rays,”

Commentaires

Lautaro Xavier Ovando dit :

WOW! Super idée… Je comprends enfin mon attirance bizarre d’enfance envers skippy… non pour vrai c’est un cool modèle et en plus, presque détaché des canons de beauté de notre civilisation mais, il y a des affaires qui semblent un peu whack… Les jambes seraient vraiment super performantes mais il manquerait de levier pour que les quads fonctionnent adéquatement pour un bipède de cette taille… Ce format de jambe est propre aux quadrupèdes… et c’est la raison de l’atrophie des bras chez les type kangourou… Nos bras très développées et préhensiles sont le résultat de l’évolution de mammifères ayant été arboricoles… sur son modele ça ne marche pas soit il faut une réduction substantielle du volume du torse avec des petit bras très forts et habiles pour que ça marche. Sinon ça prends une hypertrophie plus importante des jambes ou à tout le moins, une correction des proportions. Tout ça pour dire….la perfection au sens occidental n’existe pas dans ce bas monde ni même en théorie 😛 l’évolution est faites de causes et hasards, d’opportunités et d’adaptation. En simple, pour paraphraser un vieux sage de notre contrée qui n’a jamais dit ceci…”on peut pas avoir le la chèvre, le chou, le beurre et les écus des fermières” entuscas! Esperons qu’elle ne tombe jamais CRiSPR CAS9…

Laisser un commentaire