Ce que peut être le journalisme civique

En mars 2006, trois étudiants de l’Université Duke à Durham en Caroline du Nord, étaient accusés de viol sur une jeune fille.

Le blogueur et professeur d’histoire KC Johnson s’est intéressé à l’affaire, à un point tel qu’il est en grande partie responsable de l’acquittement des jeunes hommes. En faisant des recherches, en interrogeant des avocats et des policiers, Johnson se sera imposé comme la référence dans cette affaires, inspirant les avocats de la défense qui auront fait acquitté les accusés.

« So he began to blog. The more he learned, the more astonished and outraged he became. Before long, the blog was a priority. Without the restraints of an editor, word limit, newspaper deadline or the guise of impartiality, his writing flourished. »

Nous ne sommes pas toujours satisfaits de ce que l’on retrouve sur Cent Papiers, mais il est clair que l’objectif est d’exercer un journalisme amateur dans ce genre là. J’ai plusieurs idées de comment opérationnaliser la patente, de comment favoriser un tel journalisme, et les prochains mois devraient être déterminants. Parce que si M. Johnson est capable d’en arriver là, à la gang, on peut sûrement en faire autant…

Via Dan Gillmor.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

Dernières publications

RSS Le Sportnographe

RSS Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.