Se rétracter sur Facebook en six étapes faciles

Dominic Maurais de Radio X a eu maille à partir avec les internets hier. Voici comment se rétracter d’un statut Facebook douteux en six étapes faciles (mais pas vraiment).

1. Avoir un collaborateur et ami Facebook médecin qui croit qu’on peut mourir d’une overdose de pot (ok, j’avoue, faut pas être chanceux).

20140107-040012.jpg

2. Trouver que ça fitte pas mal avec notre opinion sur la légalisation de la marijuana et partager la bonne nouvelle. Utiliser des MAJUSCULES.

20140107-040213.jpg

3. Se rendre compte que le Daily Currant est un site de fausses nouvelles et vouloir sauver les apparences.

20140107-040256.jpg

4. Aller encore plus loin en suggérant que d’avoir partagé le lien n’avait pour but que de faire de l’argent (via Matthieu Bonin, ici).

20140107-040340.jpg

5. Effacer les publications compromettantes.

6. Faire rire de soi, puis menacer les gens de censure.

Capture d’écran 2014-01-07 à 09.53.26

Voilà, aussi simple que ça.

On suppose que M. Maurais a des méthodes plus rigoureuses dans la préparation de son émission de radio ou de ses chroniques dans le Journal de Québec. Mais surtout, on aimerait bien avoir son truc pour faire 200$ avec 60 commentaires sur Facebook (MISE À JOUR: il aurait écrit que c’est à la suite d’une gageure).

MISE À JOUR: pas mal plus de détails dans ce court métrage.

P.S.: notez qu’il s’agit d’une version romancée de l’histoire puisque les publications en question ont été retirées.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Ça gorge ça gorge, ça gorge jusqu’à la route Laguë. J’vous le dit, sur la Rive sud, le système routier est aussi rempli que les leggings d’une fille de 200 livres. Donc y’a beaucoup beaucoup de monde sur le réseau routier à l’heure actuelle, soyez patients.

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

J’ai de la difficulté, j’va t’avouer, de prendre au sérieux des pronostics comme ça venant d’organismes qui sont pas foutus de t’annoncer la température à 48 heures d’avis.

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Je veux pas lancer de débat pour dire voilà, il est climatosceptique, bla bla bla bla bla bla bla, mais quand ces affaires-là, ça devient, ce n’est plus une science mais une religion justement, une sorte d’intégrisme écologique là, moi j’ai comme une sorte d’envie de rire ouh wô wô…

Le club des mal cités

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Dan Gravel, à propos de la congestion à Québec

Ça gorge ça gorge, ça gorge jusqu’à la route Laguë. J’vous le dit, sur la Rive sud, le système routier est aussi rempli que les leggings d’une fille de 200 livres. Donc y’a beaucoup beaucoup de monde sur le réseau routier à l’heure actuelle, soyez patients.

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

Myriam Ségal, qui confond le GIEC et Météomédia

J’ai de la difficulté, j’va t’avouer, de prendre au sérieux des pronostics comme ça venant d’organismes qui sont pas foutus de t’annoncer la température à 48 heures d’avis.

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Luc Lavoie, plus ou moins climatosceptique

Je veux pas lancer de débat pour dire voilà, il est climatosceptique, bla bla bla bla bla bla bla, mais quand ces affaires-là, ça devient, ce n’est plus une science mais une religion justement, une sorte d’intégrisme écologique là, moi j’ai comme une sorte d’envie de rire ouh wô wô…

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.