Le steak

Aujourd’hui, Patrick Lagacé nous parle de « steak électoral« :

Mais malgré ce dévouement des militants, le steak électoral du Parti québécois est constamment grugé depuis 20 ans, exception faite d’une hausse de sept points lors de l’élection de 2008.

Pourquoi ce steak électoral péquiste est-il constamment grugé ?

La Coalition avenir Québec (CAQ) – dirigée par un ancien péquiste ! – le gruge. Québec solidaire aussi. Pendant ce temps, le steak électoral du Parti libéral du Québec, lui, reste de la même taille : petite chute de 2,88 % entre 1994 et 2014.

Bizarrement, le steak comme métaphore semble être à la mode par les temps qui courent. Son ex-collègue des Franc-tireurs, Richard Martineau, expliquait son travail ainsi, il y a quelques semaines:

« Chroniqueur, c’est la sauce piquante, la sauce pimentée qu’on met sur le steak. Le steak étant la nouvelle. Le steak étant la grosse job faite par des journalistes d’enquête qui travaillent d’arrache-pied et souvent dans l’anonymat pour sortir des grosses nouvelles. Moi tout ce que je fais, c’est que je met ma p’tite sauce sur la nouvelle pour lui donner un peu de piquant. »

Reste juste à voir si le PQ sera tenté de rehausser le goût de son steak en adoptant la sauce Martineau…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Jacques Brassard, qui patine

Jacques Brassard, qui patine

Vous savez que je patine régulièrement avec plein de monde. Y’a personne qui est venu me dire, ah là là, faut absolument que je m’achète une auto électrique, ça plus aucun sens, je suis polluant comme c’est pas possible. Ça m’empêche de dormir. Personne me dit ça!

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

On en parlait tous les jours. Un moment donné on avait peur d’être éjecté par le trou pis se retrouver dans l’espace. Pis le trou y grandissait, y grandissait, y grandissait, pis y’avait des scientifiques qui disaient: ça c’est à cause des aérosols pis je sais pas quel autre truc. On a banni les aérosols […]

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Le Canada vient de se prendre les doigts entre l’écorce et la roche.

Le club des mal cités

Jacques Brassard, qui patine

Jacques Brassard, qui patine

Vous savez que je patine régulièrement avec plein de monde. Y’a personne qui est venu me dire, ah là là, faut absolument que je m’achète une auto électrique, ça plus aucun sens, je suis polluant comme c’est pas possible. Ça m’empêche de dormir. Personne me dit ça!

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

On en parlait tous les jours. Un moment donné on avait peur d’être éjecté par le trou pis se retrouver dans l’espace. Pis le trou y grandissait, y grandissait, y grandissait, pis y’avait des scientifiques qui disaient: ça c’est à cause des aérosols pis je sais pas quel autre truc. On a banni les aérosols […]

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Le Canada vient de se prendre les doigts entre l’écorce et la roche.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.