La lapidation pour les tireurs fous?

Officials in Schuylkill County are planning to teach students to throw rocks at school shooters.

The superintendent of Blue Mountain School District testified to a state committee in Harrisburg last week that each classroom in the school has been equipped with a five-gallon bucket of river stone, according to WNEP TV.
— À lire sur www.mcall.com/news/breaking/mc-pol-schuylkill-county-blue-mountain-bucket-of-rocks-in-classes-20180323-story.html

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Le club des mal cités

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

François Legault, après avoir eu de la misère à répondre à une question sur l’immigration

Peut-être j’aurais pas gagné Génies en herbe.

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

Mario Dumont, qui pose une question sur la greffe de visage

– C’est une transplant de visage, alors c’est une halogreffe qui vient du donneur pour transplanter sur notre patient. – Donc le donneur, une personne décédée là?

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Réjean Breton, à propos de ses cours à l’université

Comme y’avait de plus en plus de filles dans mes cours, alors j’ai fait mettre des miroirs au plancher. Oui, y’avait des miroirs partout au plancher, ce qui m’a permis de découvrir qu’il y avait, et c’est une étude que j’ai fait aussi, 37% des étudiantes qui ne portaient pas de petites culottes

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.