L’avocat d’Alex Jones plaide qu’aucune personne raisonnable ne peut croire ce qu’il dit

Malheureusement, il y a de moins en moins de gens raisonnables.

“There can simply be no statement of fact when Mr. Jones views a video of Anderson Cooper and provides his commentary and opinion with regard to possibilities as to why Mr. Cooper’s nose disappeared on the video, all the while directing the viewers’ attention to the very video about which he opined,” a motion to dismiss the suit filed by Jones’s attorney argues. “No reasonable reader or listener would interpret Mr. Jones’ statements regarding the possibility of a ‘blue-screen’ being used as a verifiably false statement of fact, and even if it is verifiable as false, the entire context in which it was made discloses that the statements are mere opinions ‘masquerading as a fact.’”

That may be the best argument available to Jones in defending the suit, but it also puts him once more in a position where his lawyers are arguing in court that the things he says during his broadcasts aren’t true—and, in fact, that any “reasonable reader or listener” would conclude that Jones, when he makes statements like “the green screen isn’t set right,” isn’t speaking factually. If Jones isn’t to be taken seriously when making statements like that, though, it becomes harder to understand what, exactly, Infowars is supposed to be informing its audience of.

Quel monde absurde.

— À lire sur www.texasmonthly.com/politics/alex-joness-attorneys-defamation-suit-argue-no-reasonable-person-believe-says/amp/

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Le club des mal cités

Jacques Brassard, qui patine

Jacques Brassard, qui patine

Vous savez que je patine régulièrement avec plein de monde. Y’a personne qui est venu me dire, ah là là, faut absolument que je m’achète une auto électrique, ça plus aucun sens, je suis polluant comme c’est pas possible. Ça m’empêche de dormir. Personne me dit ça!

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

On en parlait tous les jours. Un moment donné on avait peur d’être éjecté par le trou pis se retrouver dans l’espace. Pis le trou y grandissait, y grandissait, y grandissait, pis y’avait des scientifiques qui disaient: ça c’est à cause des aérosols pis je sais pas quel autre truc. On a banni les aérosols […]

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Le Canada vient de se prendre les doigts entre l’écorce et la roche.

Le club des mal cités

Jacques Brassard, qui patine

Jacques Brassard, qui patine

Vous savez que je patine régulièrement avec plein de monde. Y’a personne qui est venu me dire, ah là là, faut absolument que je m’achète une auto électrique, ça plus aucun sens, je suis polluant comme c’est pas possible. Ça m’empêche de dormir. Personne me dit ça!

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

Luc Lavoie, à propos du trou dans la couche d’ozone

On en parlait tous les jours. Un moment donné on avait peur d’être éjecté par le trou pis se retrouver dans l’espace. Pis le trou y grandissait, y grandissait, y grandissait, pis y’avait des scientifiques qui disaient: ça c’est à cause des aérosols pis je sais pas quel autre truc. On a banni les aérosols […]

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Michel Juneau-Katsuya, comme de l’eau d’érable

Le Canada vient de se prendre les doigts entre l’écorce et la roche.

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.