Archives pour monologue

large-sports-twitter-iconsLe Huffington Post m’a demandé il y a quelques semaines de lui soumettre quelques noms de personnes à suivre sur Twitter en 2014. Les vedettes montantes des médias sociaux, en matière de sport.

Vous pouvez voter ici.

Ils en ont choisi cinq, les moins “mainstream, disons. Et c’est tant mieux. Mais voici la liste complète que j’avais soumise:

Martin Sasseville
Commentaires incisifs sur le hockey, pendant les matchs, mais pas seulement de la LNH. Portrait d’anciens joueurs sur son blogue.

Guillaume Lefrançois de SRC
Va au-delà des tweets que tous les autres journalistes font (mais pas toujours) et propose des jeux-questionnaires avant chaque match.

Gabriel Béland de La Presse
Pour tout ce qui touche la boxe et les sports de combat.

Olivier Tremblay
Journaliste pigiste qui tweete principalement sur le soccer et l’Impact.

Guillaume St-Onge
Humoriste, il tweet beaucoup pendant les matchs du Canadien. A le sens du punch.

Définitivement Pierre
Plus actif sur Facebook, mais offre un humour incisif.

Benoît Melançon
Professeur d’université qui s’intéresse au langage, notamment au langage du sport.

Math Roy
Animateur à NRJ d’une émission sportivo-fantaisiste. Touche d’humour et d’ultrapartisanerie.

Martin Leclerc de SRC
Points de vue différents et fouillés sur les nouvelles du sport. Hockey amateur et professionnel.

Simon Boisvert
Mis sur la map par Mathias Brunet, se spécialise dans l’évaluation de prospects.

Patrick Leduc de RDS
Pour tout ce qui a rapport avec l’Impact et le soccer en général. Connaisseur et très accessible.

Minatoires
Un humour sportif assez classique et toujours pertinent.

Pierre Trudel
Parle de tous les sports avec l’expérience qui lui permet d’être assez malcommode.

F-E Corbin de RDS
Très bon sens de l’humour.

Vous remarquerez que je n’ai pas soumis la candidature de Denis Coderre.

Joanne Marcotte du Réseau Liberté Québec racontait la semaine dernière être allée, aux frais de l’Institut économique de Montréal, au “Forum Liberté” de la Fondation Atlas, à New York.

Au sein de ce forum avait lieu une séance de speed dating afin d’échanger sur les meilleures pratiques en matière de promotion des idées de liberté:

Y’a pas que les assemblées de l’ASSÉ où il se passe des choses comiques, faut croire…

Reductio ad KKK

24 November 2013 — 1 commentaire

kkkHasard, ce matin, Patrick Lagacé appelle à slaquer sur les comparaisons douteuses dans le débat autour de la charte:

Parce que rien ne se compare à l’Holocauste, à Hitler, aux nazis, à l’étoile jaune, aux camps de concentration, dans le débat actuel sur la Charte en particulier et au Québec en général.

Pour le reste, googlez donc Reductio ad Hitlerum. Mon latin est rudimentaire, alors je traduis au pif, et ça veut dire quelque chose comme : « Laissez donc Hitler moisir dans sa grotte. »

De l’autre côté, Richard Martineau compare le niqab aux masques des membres du KKK:

Si on interdit le port du niqab dans les garderies en Tunisie, voulez-vous bien me dire pourquoi on l’accepterait ici?

Pour montrer à tout le monde qu’on est cool, ouverts, généreux?

Pourquoi ne pas accepter le costume du Ku Klux Klan, tant qu’à faire, avec la cagoule blanche pointue?

«Non, ce n’est pas la même chose, le costume du KKK a une signification idéologique, il transmet des valeurs inacceptables dans notre société…»

Idem pour le niqab et la burqa!

Je sens que ce débat tire à sa fin (not).

1383508720983_ORIGINAL

La madame a eu une contravention qu’elle n’aurait pas dû avoir. Elle doit la contester et va sans doute gagner sa cause. Mais elle a trouvé ça trop long que de remplir le formulaire.

Aussitôt arrivée chez elle, vendredi dernier, Mme Popescu a rempli la demande de contestation de son amende et l’a envoyée par courrier recommandé à la cour municipale. Mais elle ne digère pas qu’on lui fasse perdre son temps ainsi.

Tout ça, c’est une nouvelle, ça l’air.

Extrait du communiqué du Réseau liberté Québec à propos de leur « Autre sommet » de l’éducation:

Plus tard en soirée, près de 110 personnes ont également participé à “L’Autre Sommet” du RLQ au cours duquel plusieurs invités ont témoigné de l’importance et de leur vision de l’éducation.

Extrait d’une intervention de Joanne Marcotte à Radio X, en janvier dernier :

L’autre sommet qu’on est en train d’organiser le 6 février j’vous jure là, si y’a pas au moins 150 personnes là, nous autres on va commencer à comprendre qu’on est complètement déconnectés et qu’on fait tout ça pour rien! (Écouter l’extrait)

Comique.

Vulgarisation

20 November 2012 — Laisser un commentaire

Voici un florilège de comparaisons boiteuses récoltées depuis hier matin. Ça commence bien la semaine.

  • Mario Dumont suggère que le Hamas, c’est comme un peu si René Lévesque avait décidé de garder le FLQ et d’en faire son bras armé (il admet toutefois que sa comparaison est douteuse).
  • Jean Lapierre compare la chute de Gilles Vaillancourt à celle de Saddam Hussein.
  • Paul Arcand dit que la dissolution du parti PRO de Laval, ça ressemble à des putes qui voudraient faire croire qu’elles sont vierges.
  • Richard Martineau compare la stratégie du PQ à celles des États-Unis en Irak : choc et stupeur.
  • Mario Dumont estime qu’au Québec, on vit dans une allégresse permanente, comme des Hobbits dans le Seigneur des anneaux.

En effet, c’est tellement plus facile à comprendre quand on utilise des exemples simples…

Dure fin de semaine pour les tenants de la théorie du biais gauchiste des médias.

D’abord, une étude dévoilée lors du congrès de la FPJQ démontre que les médias étaient pour la plupart en faveur du gouvernement pendant le conflit étudiant :

Le Devoir se révèle globalement plus orienté en faveur des étudiants contre la hausse. […] Selon l’étude du CEM Le Journal de Montréal, The Gazette et La Presse ont davantage publié d’articles et d’opinions défavorables aux grévistes.

Puis une étude d’Influence Communication commandée par Le Devoir nous apprend ce matin que Claude Poirier est le “médiacrate” qui obtient le plus d’exposure médiatique :

Sur une année, M. Poirier remplirait une étagère de bibliothèque. Les places suivantes du haut du palmarès, toujours en combinant les mots dits et écrits, sont occupées dans l’ordre par Mario Dumont (74 600 mots), Richard Martineau (69 100), Gérald Filion (51 100) et Jean Lapierre (44 400). La moyenne oscille autour de 33 000 mots/semaine, l’équivalent de 132 feuillets.

Ce n’est pas ce qu’on pourrait appeler un panel de communistes. En plus que ces personnes se produisent sur des plateformes dont les “cotes d’écoute” sont les plus élevées.

Mais bon, peut-être est-ce encore une question de définition de ce qu’est la gauche. Comme l’expliquait Jeff Fillion la semaine dernière, « les gens qui se considèrent à droite à Montréal ne le savent pas, mais ils sont à gauche. »

Le calcul des impôts n’est pas une science exacte.

Parti Québécois :

Radio-Canada (Luc Godbout) :

Journal de Montréal (via 24/60 et Luc Godbout) :

La Presse :

Bamboula

17 September 2012 — Laisser un commentaire

Je ne suis pas un grand fan des Trois accords, mais j’arrête pas d’écouter cette toune-là.