goudaille

Comme dans "good eye Denis".

Page 3 of 138

Chapeau Rosaire!

Ça doit être gratifiant de voir sa citation en gros dans La Presse:

« Il y a juste un point négatif, c’est que je ne pourrai pas monter au Manoir pour voir Melania Trump. Je voulais lui serrer la main, lui donner un petit bisou sur la joue. Ils m’ont dit catégoriquement non. Je n’aurai pas le droit de monter. »

– Rosaire Tremblay, un gars qui habite dans le périmètre du sommet du G7.

Lire l’article: plus.lapresse.ca/screens/6f1ca151-fc3f-4334-a395-108b184643b3__7C___0.html

L’intelligence artificielle va rendre obsolète la moitié des emplois dans les banques

D’ici dix ans, l’intelligence artificielle va probablement faire disparaître la moitié des emplois dans les banques.

TVA qui a flushé le Banquier, ce n’était que la pointe de l’asperge, donc.

Bientôt, les riches banquiers sans émotion dont le seul objectif est de faire du profit seront remplacés par des robots sans émotion dont le seul objectif est de faire du profit.

Les succursales des banques seront toujours fermées, un changement dramatique par rapport à maintenant où les succursales des banques sont presque toujours fermées.

Le métier de banquier ira rejoindre les autres métiers disparus comme allumeurs de réverbères, typographes et coanimateur de Véro.

Source: Artificial intelligence will wipe out half the banking jobs in a decade, experts say

unsplash-logoArtem Bali

L’influence des Filles du roi

La destinée du Québec aurait peut-être été différente si Lucien Bouchard s’était appelé Lucien Gargottin.

Elles s’appellent Catherine Fièvre, Martine Premier, Louise Gargottin, Renée Rivière et Andrée Remondière. Des noms de famille qui peuvent sembler colorés, mais seraient devenus aussi communs que Tremblay, Côté ou Gagnon si la Nouvelle-France avait décidé de donner aux enfants le nom de leur mère.

Si ça avait été le cas, le nom de famille le plus courant aujourd’hui serait Langlois et non Tremblay. Il y aurait en outre davantage de Gargottin que de Bouchard et plus de Riton que de Morin !

À lire: www.ledevoir.com/societe/science/527112/congres-de-l-acfas-les-filles-du-roi-et-leurs-millions-de-descendants

Pêche au saumon: les temps changent, mais pas vraiment

Les nouvelles initiatives du gouvernement en matière de pêche au saumon favorisent encore ceux qui sont déjà favorisés.

En 1899, ces clubs sont au nombre de 30. En 1941, on en dénombre un peu plus de 600. Au début des années 1960, à mesure que le sentiment démocratique croît, ces protectorats suscitent l’indignation générale. En 1965, plus de 2000 clubs privés sont répertoriés au Québec. On va en démanteler quelques centaines entre 1966 et 1970, essentiellement près des villages. Jusqu’en 1978, au moins 1200 lacs du Québec restent encore inaccessibles à la population. Plus de 37 000 kilomètres carrés de territoire demeurent soumis aux termes de cette féodalité. Mais cette année-là, le gouvernement Lévesque décide que ce régime d’aliénation a fait son temps.

Depuis, on croyait sottement tout cela bien révolu. Mais non.

Jean-François Nadeau, toujours pertinent: www.ledevoir.com/opinion/chroniques/527086/les-poissons

Armes à feu: se fier à la déclaration de l’acheteur

On suppose qu’une personne qui a des problèmes de santé mentale va déclarer qu’elle a des problèmes de santé mentale:

Dans le formulaire, le demandeur doit indiquer si, au cours des cinq dernières années, il a déjà « tenté ou menacé de se suicider » ou si, après avoir consulté un médecin, il a fait l’objet d’un diagnostic ou subi un traitement pour une dépression, des problèmes comportementaux ou émotifs ou pour des problèmes d’abus de substances.

Si la personne répond « non », pas de problème, elle peut acheter une arme. Impossible non plus de faire des liens entre les bases de données du registre et du système de santé. Toutes ces query de bases de données perdues, c’est triste.

À lire: www.ledevoir.com/politique/quebec/526498/sante-mentale-et-armes-a-feu-pas-de-vraie-verification

Normand Bethune mis en demeure même s’il est mort

Une histoire mêlant communistes et manque d’éducation.

La Ville de Trois-Rivières a envoyé une mise en demeure à M. Norman Bethune, un personnage historique pourtant mort depuis 1939. La missive aurait plutôt dû être adressée aux dirigeants de la Maison Norman Bethune, que Trois-Rivières accuse d’avoir procédé à de l’affichage sauvage pour annoncer un événement qui devait se tenir la semaine dernière et aujourd’hui.

On pourrait aussi mettre en demeure Samuel De Champlain pour le pont de marde qu’il a construit…
— À lire sur www.lapresse.ca/actualites/regional/201804/28/01-5165078-trois-rivieres-mis-en-demeure-80-ans-apres-sa-mort.php

L’industrie du like sur Instagram

Comment un carré noir publié par le compte d’un hippopotame rose sur Instagram peut être « liké » plus de 1000 fois? Grâce à des services comme Fuelgram:

Fuelgram’s most useful services are called Autorounds and Fuelgroups; entry to each requires handing over your username and password. To participate in an Autoround, you input your log-in details into Fuelgram, pay around $15, and post at designated times of the day. Each time you post, hundreds of fellow Autoround participants like your post, and your account likes their posts back.

Plus une photo a de likes, plus l’algorithme d’Instagram lui fait une belle place.

Un jour, les réseaux sociaux seront peut-être uniquement peuplés de robots qui s’entre-likent…

— À lire sur www.buzzfeed.com/alexkantrowitz/people-are-turning-their-accounts-into-bots-on-instagram

L’import-export du recyclage

Semble-t-il qu’au Québec, nous exportons notre recyclage en Chine et nous importons du recyclage d’ailleurs parce que le nôtre est de mauvaise qualité:

Qui plus est, les ballots vendus sont souvent très contaminés, précise Jean Majeau. Cela veut dire que d’autres matières, par exemple du verre ou du plastique, se retrouvent parmi le papier et le carton. « Le succès d’une économie circulaire de recyclage au Québec passe donc par l’augmentation des critères de qualité des matières recyclables pour répondre aux besoins de l’industrie québécoise. Plus il y aura de la qualité qui sortira de nos centres de tri, plus les entreprises de chez nous vont en profiter », fait valoir le porte-parole de Kruger.

Un peu nono.

À lire: www.ledevoir.com/societe/environnement/526394/du-papier-recupere-bon-que-pour-les-dechets

TVA Sports et RDS: deux visions du monde

Au moins, dans les deux cas, c’est le gardien qui fait la différence…

Le mufti d’Égypte lance une fatwa contre l’achat de likes sur Facebook

Le Grand Mufti Shawki Allam a décidé qu’il était interdit selon l’islam d’acheter des likes sur Facebook parce qu’il s’agirait d’une sorte de fraude.

Comme le coran le dit: “de like, tu n’achèteras pas”.

Le grand mufti croit que pour engendrer des likes, mieux vaut parler tous les jours de la religion musulmane, ce qu’on appelle en Égypte, “la stratégie Richard Martineau”.

Source: Egypt’s mufti issues fatwa against buying Facebook ‘likes’

unsplash-logoTim Bennett

« Older posts Newer posts »

© 2018 goudaille

Theme by Anders NorenUp ↑