Roger Drolet à CKAC : Chapeau, Corus !

Ceux parmi nous qui aiment parfois tâter le pouls de la population en écoutant les subtils commentaires des auditeurs de l’émission « Bonjour la nuit » vivaient depuis quelques mois dans l’incertitude, après que le titre de l’émission avait été modifié pour « La nuit voit le jour ». L’occulte compagnie Corus avait décidé de montrer qui était le maître de cette ancienne institution qu’est la station CKAC.

Les animateurs laissés dans l’ignorance furent tout aussi surpris que nous d’apprendre, il y a deux semaines, que Jacques Fabi était muté dans la case horaire du midi, et que l’éternel Monsieur Brisson allait devoir bientôt se contenter de jouer à « Quelques arpents de piège », tout seul avec son épouse dans sa maison mobile de Fort Lauderdale. La lutte de M. Fabi pour enfin flusher M. Joseph aura finalement été futile…

Mais quelle ne fut pas notre surprise d’entendre cette nuit à la place de M. Fabi et M. Pelletier, ce fumiste de Roger Drolet, arriéré motivateur, qui expliquait à une certaine Madame Berthe que la pire des dépendances est celle qui nous lie à notre opinion, et que la priorité dans la vie n’est rien de moins que de se départir au plus saint-siffleux de ces satanée opinions qui nous empêchent d’être heureux. J’ai bien peur que nos insomniaques soient bientôt imbibés de l’absence d’opinion du Drolet, et que ce dernier y voie une chance unique de se présenter dans un comté de la Capitale Nationale à titre d’indépendant aux prochaines élections. Chapeau Corus !

Laisser un commentaire