Accueil » monologue » La privatisation de la sécurité

La privatisation de la sécurité

La ville de Dallas, installée dans le sympathique Texas, vient d’adopter une nouvelle loi qui oblige les compagnies de systèmes de sécurité à offrir un service de garde de sécurité. Ainsi, ce ne sera plus la police qui interviendra lorsqu’une alarme retentira à la suite d’un vol, mais plutôt les employés de l’entreprise de sécurité.

La « verified response policy » a été mise en place pour contrer le taux de 97% de fausses alarmes qui occupait beaucoup trop les forces policières. Une expérience semblable réalisée à Salt Lake City a eu pour conséquence de faire grimper le nombre de vols de 10% : « Verified response was never intended to deal with property crimes, it was intended to deal with the waste of police resources » explique une responsable de cette ville. Donc oui, le temps consacré aux fausses alertes à diminué, mais les vols sont plus nombreux. Il me semble qu’on ne s’engage pas envers les bons objectifs.

D’autre part, laisser le privé s’occuper de la sécurité publique peut engendrer plusieurs effets pervers en lien avec la responsabilisation, puisque les entreprises ne sont pas soumises aux mêmes règles que l’État. Aussi, on peut imaginer que leur dessein n’est pas la protection du public autant que la recherche du profit maximal, deux objectifs concurrents qui peuvent mener à de graves dangers. Faudrait pas que John James Charest ait l’idée d’un tel PPP par chez nous…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, qui reconnaît le racisme systémique
    Un programme de prêts aux entreprises de 221 millions de dollars, pour les entrepreneurs noirs. Qu’est-ce que c’est sinon que du racisme systémique? Le racisme systémique ou institutionnel est une forme de racisme intégré comme une pratique normale dans la société ou au sein d’une organisation. C’est exactement ce que fait ce type de programme. […]
  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les faits, ont vie dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.