Accueil » monologue » Internet communautaire et culture

Internet communautaire et culture

L’organisme communautaire Île sans fil (ISF) qui installe des bornes d’accès gratuit à Internet sans fil chez les commerçants et dans les espaces publics montréalais, vient d’annoncer un partenariat avec Terminus 1525 et Wireless Toronto pourpromouvoir le travail des artistes locaux (en) par l’entremise des points d’accès à Internet.

De nombreux organismes de ce type existent dans plusieurs villes du monde. Certains sont mis en place par la municipalité, d’autres comme ISF ne bénéficient pas de l’appui des autorités municipales. Pour une société de plus en plus dépendante à l’information, l’accès au réseau constitue la base de la recherche de l’équité, et certains projets comme celui d’ISF sont mis à mal par les fournisseurs d’accès au réseau qui sont de plus en plus féroces dans leur volonté d’empêcher ce genre d’installation. Déjà plusieurs États états-uniens ont banni l’Internet municipal.

L’organisme concentre ses activités dans l’installation de bornes d’accès dans les cafés, parcs et autres espaces publics de Montréal, mais aussi dans l’installation d’un réseau de toit à toit accessible par tous. Près de 90 points d’accès sont déjà installés à Montréal. ISF veut se servir des technologies de l’information et des communications pour briser l’isolement des citoyens à l’échelle locale. C’est pourquoi en plus des infrastructures physiques, l’organisme met à disposition des utilisateurs de ses bornes d’accès un portail permettant de voir et de communiquer avec les autres personnes branchées dans la même aire d’accès.

C’est de ce portail que seront présentées les oeuvres – fournies par Terminus 1525 – d’artistes locaux. Plutôt que d’afficher des publicités, ces pages Web offriront du contenu multimédia aux usagers du service d’accès à Internet. Bien sûr, la clientèle de ce service constitue un auditoire captif, mais les instigateurs du projet affirment que la diffusion sera momentanée et volontaire. Il s’agit certainement là d’une façon originale de se servir des outils informatiques comme levier social.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Mario Dumont, à propos des reculs d’Horacio Arruda
    – Le Docteur Arruda là, tsé mettons, mettons moi la danse la ligne là, pas capable. Du tout là. Je pogne pas ça la danse en ligne. – Là tu vas tourner du mauvais bord, tu vas foncer dans quelqu’un. – Mettons que tu me l’expliques bien là, je vais peut-être être capable de faire […]
  • Stéphane Bédard, animal
    Monsieur Arruda, c’est vrai qu’au début, y’a fait le buzz. Mais le buzz, le problème, c’est que faut que tu sois pris au sérieux. Je pense qu’un moment donné, le sérieux à disparu. C’est devenu plutôt un animal d’animation et ça c’est pas bon quand t’es responsable de la santé publique. L’article Stéphane Bédard, animal […]
  • Gilles Proulx, qui n’a pas peur des dictatures
    On craint de sortir la matraque. Mais moi je comprends pas. Si tu te permets d’émettre des politiques de matraque et finalement tu défends ce qui est indéfendable par la suite, tu défends son contraire. Mais l’urgence est là, bâtard de bâtard! […] On a tellement peur du mot dictature, coercition, intervention, radicalisme, c’est tout […]
  • Doc Mailloux, qui cite Josée Legault
    Je cite. Écoutez bien ça. Une chose est sûre: la deuxième vague commandera un leadership politique de fef. Un leadership politique de fer. […] S’il-vous-plait! Leadership de fer, extrêmement autoritaire, c’est de la dictature! L’article Doc Mailloux, qui cite Josée Legault est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.