Accueil » monologue » Verglas, de Normand Lester

Verglas, de Normand Lester

Il y avait quelque chose de séduisant dans le résumé du roman « Verglas » de l’ancien journaliste de Radio-Canada et maintenant pamphlétaire Normand Lester et de sa collègue Corinne de Vailly. Une histoire autour d’un complot états-unien se déroulant en sol québécois, qui allie science, services secrets et multinationales, ne peut que susciter l’intérêt de l’amateur de polar.

Pour ceux qui ont manqué la tonitruante campagne de promotion du livre, Verglas raconte l’histoire d’un jeune sergent-détective de la police de Montréal qui est entraîné, lors d’une enquête sur la mort d’un amérindien, dans une intrigue autour de recherches du Pentagone pour modifier le climat afin d’en faire une arme de destruction massive. L’histoire amènera le héros dans le bureau du Premier Ministre du Québec, à Mistassinni, à Washington, en Russie et dans l’Antartique.

Or, malgré un scénario rempli de potentiel, force est de constater que le livre déçoit. Certains détails font que l’on a de la difficulté à embarquer dans l’histoire. D’abord, et ce n’est pas un détail, on comprend difficilement comment un jeune policier de Montréal puisse se voir accorder une mission d’une telle envergure, malgré toutes les qualités dont les auteurs l’ont affublé.

Ensuite, on explique trop au lecteur des choses qu’il devrait découvrir par lui même grâce à de subtiles pistes. Par moment, on croirait lire un scénario de film hollywoodien. D’autre part, les scènes érotiques (disons) mettant en vedette ce pervers de Bill Clinton et sa nymphette de stagiaire, Monica Lewinski, sont bien trop longues et explicites et détonnent inutilement. On se plaît toutefois à imaginer M. Lester et Mme. De Vailly débattre de la justesse de la description des caresses cochonnes de la stagiaire…

Enfin, il y a nettement dans ce livre une surutilisation du terme « ultrasecret ». On peut penser que ce bouquin, mis dans les mains d’un bon réalisateur, fasse un bon film (quoique ce sont les auteurs eux-mêmes qui en feront l’adaptation). Mais pour voir cela, il faudra encore attendre un peu…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les faits, ont vie dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]
  • Richard Martineau, logique
    Ça montre à quel point les antiracistes sont maintenant racistes. C’est-à-dire qu’ils jugent les gens selon la couleur de leur peau. L’article Richard Martineau, logique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.