Accueil » monologue » Sur le chemin de Manouanis

Sur le chemin de Manouanis

La Vallée des Montagnes Blanches est située au Nord et à l’est du réservoir Manouane (« lac où on ramasse des oeufs « , en montagnais) qui fut créé dans les années 1940 suite à la construction d’un barrage en aval du lac Manouane par Alcan. Le territoire représenté par la Vallée des Montagnes Blanches appartient dans sa totalité au gouvernement du Québec, mais est presque entièrement alloué à l’industrie forestière.

Entre Saint-Ludger-de-Milot et le lac Manouanis faisant partie de cette vallée, on est à même de constater l’omniprésence de l’industrie forestière. À partir de Saint-Ludger, on ne peut qu’emprunter les routes privées de l’Alcan et des forestières. Y déambulent avec fracas les gigantesques planétaires, camions surchargés des produits de la forêt boréale qui sont privés du droit de rouler sur la chaussée publique. C’est sur une centaine de kilomètres que défile ce paysage de forêt, de gravelle, de poids lourds et d’épars chalets d’amants de la nature agglutinés sur les flancs de cette autoroute du bois, avant d’arriver à la base d’Air Saguenay du lac Margane.

De là, les hydravions faisant le voyage entre Margane et Manouanis nous permettent d’admirer, ou plutôt d’observer, les effets des coupes à blanc qui s’étendent un peu plus chaque année vers le nord, comme le démontre le court extrait vidéo suivant.

Bien évidemment, ces images ne permettent pas d’en arriver à une conclusion sur la situation de la forêt dans le nord du Saguenay Lac Saint-Jean. Elles font toutefois modestement écho au documentaire l’Erreur Boréale de Richard Desjardins, en constatant que dans le cas précis de cette région, le paysage n’est pas plus hérissé que celui filmé par Desjardins.

Selon l’organisme « Aux arbres citoyens« , la Vallée des Montagnes Blanches reste toujours un des rares endroits au Sud du 51e parallèle qui soit encore intact. Se basant sur une étude de Global Forest Watch Canada identifiant les périls qui guettent cette région, le groupe réclame des mesures rapides :

Il devient pressant d’assurer la protection des quelques vastes forêts intactes encore présentes au sud de la limite nordique des forêts attribuables. Un grand territoire forestier boréal, intact et crucial à la survie du caribou forestier est au cœur de notre proposition. Il apparaît donc indispensable d’assurer la protection d’une partie intégrante de la biodiversité associée à cette grande forêt intacte, si rare en forêt boréale dite commerciale.

Comme le court vidéo le montre, les coupes à blanc progressent vers la Vallée des Montagne Blanches. On ne saurait donc être insensible à la proposition d’Aux arbres citoyens de créer une aire de protection d’une très grande superficie afin de garder relativement intact ces lieux exceptionnels. Il en va de la survie de la faune diversifiée qui suscite l’admiration des rares chanceux qui auront l’occasion de l’observer, et de la flore qui mets en valeur d’une façon majestueuse les superbes couchers de soleil sur les plus beaux lacs du Québec.

Mise-à-jour : Pour en savoir plus, lire le très bon texte de Serge Payette, professeur d’écologie à l’Université Laval, paru dans le Devoir du jeudi 13 juillet.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les faits, ont vie dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]
  • Richard Martineau, logique
    Ça montre à quel point les antiracistes sont maintenant racistes. C’est-à-dire qu’ils jugent les gens selon la couleur de leur peau. L’article Richard Martineau, logique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.