La messagerie instantanée, c pa si pire

Intéressant point de vue de François Guité sur la qualité de la langue dans les discussions en ligne. Il me semble que la messagerie instantanée, le courriel et les blogues font que les jeunes écrivent de plus en plus, et qu’en définitive, ça ne peut qu’être bon. Il faut espérer que le diminutif langage des jeunes clavardeurs se raffine avec l’âge…

En même temps, le texte cité par M. Guité réfère à une étude torontoise. Je ne sais pas si les discussions en anglais subissent le même sort que celle en français lorsqu’elles se déroulent en ligne…

Le texto serait bénéfique à la grammaire | Guitef

Laisser un commentaire