Je ne comprends pas toujours les statistiques de visites

Malgré les excellentes explications de certains, je ne comprends pas toujours comment fonctionnent les statistiques de visites sur le Web.

Pour le mois d’octobre, selon Spip, Cent Papiers aurait reçu 20,970 visiteurs, et le Sportnographe, 11,198 visiteurs.

Pour le même mois dans Google Analytics, Cent Papiers aurait reçu 11,902 visiteurs, et le Sportnographe, 15,842 visiteurs.

Comment expliquer cette différence dans les résultats ?

5 réflexions au sujet de « Je ne comprends pas toujours les statistiques de visites »

  1. Tu dois vérifier comment les différents logiciels que tu utilises calculent les visites. Il faut bien différencier Visites, Visiteurs et Pages Vues.

    Les visites varient selon les logiciels car ils peuvent utiliser des délais différents pour calculer une deuxième visite d’un même visiteur (exemple si un logiciel a un délai de 30 minutes, il calculera 2 visites pour quelqu,un qui irait sur ton site 2 fois en 60 minutes, si un autre logiciel a 4 heures de délai il en calculera seulement une).

    Ensuite les visiteurs uniques, ils peuvent être calculés par adresse IP ou par cookie sur la période. Certains logiciels peuvent aussi mélanger le concept de visites et de visiteurs surtout si tu utilises une traduction française du logiciel, etc.

    Finalement, tu dois vérifier le code de stats est ou et dans quelle technologie, s’il est en fin de page il peut manquer quelques chargements pour les visiteurs qui ne chargent pas la page au complet, s’il est en javascript il ne comptera pas les visiteurs qui ont désactivé le javascript, etc. etc.

    Voila j’espere que ca peut aider 🙂

  2. Voici une piste de réponse.

    1- Le système Spip compte probablement les robots indexeurs comme google bot et ça donne une visite chaque fois.

    2- Le système Spip compte peut-être les hits faits sur des images extérieures au site. Exemple : Votre image centpapier qui se retrouve sur plusieurs sites. Dans certain cas avec les outils de stats un hit sur ces images = un visiteur.

    3- Spip calcul peut-être les hits fait sur les fichers RSS fait sur des sites extérieur . Exemple : une lecture du RSS sur netvibe = une visite.

    J’ai eu la même surprise avec Cliniquementchill.com, sommetduvelo.com et christianpouliot.com. J’utilisais Livestats qui compte avec les hits sur les sites extérieurs, maintenant je me base sur les stats des outils comme IMINR qui calcul grâce à un tag placé dans les pages. Beaucoup plus près de la réalité comme chiffres.

  3. Pas mal d’accord avec ce que martin à dit!

    C’est drôle tout de même que la différence entre spip et GA soit positive dans un cas et négative dans l’autre?? On devrait s’attendre au même résultats pour tous nos sites.

  4. Merci pour ces précisions, ça me permet de comprendre certains trucs…

    Toutefois, je n’ai pas l’impression que cela explique pourquoi dans un cas, Google Analytics donne moins de visites que Spip, et que dans l’autre, c’est l’inverse. S’ils calculent les visiteurs de la même façon, est-ce que ça ne devrait pas être des proportions semblables ?

    À moins que, par exemple, le délais de Google Analytics soit plus court et qu’en conséquence, il calcule plus de visiteurs sur le Sportnographe où les visiteurs reviennent plus souvent ?

    Ah ! je pense à ça… le forum de discussion du Sportnographe est couvert par Google Analytics, mais pas par Spip… ça pourrait expliquer la différence.

    Parfois je ne comprend pas, et d’autres fois, je suis un peu niaiseux 😉

    Martin, merci pour tes explications qui m’ont aussi permis de découvrir ton blogue… merci à vous tous d’avoir perdu votre temps parce que j’étais dans la lune !

  5. De rien. Pour vérifier qui a raison dans tes stats l’idéal serait d’utiliser les fichiers d’accès log du serveur et de les analyser avec un logiciel du type webtrends (en démo exemple) qui analyse les logs directement et ou tu configure toi meme les parametres de délai de visites, etc. comme ca tu pourrais plus facilement comparer mais bon c’est pas évident non plus.

Laisser un commentaire