Les Têtes à Claques et moi

À l’été 2002, muni d’un sac à dos et accompagné de deux amis, je me suis promené en Europe pendant un mois et demi. À Barcelone, une des plus belles villes qu’il m’ait été donné de visiter, nous avons rencontré dans un bar de la place, un sympathique Québécois qui était de passage dans la capitale catalane avant de se rendre à Cannes pour un festival de publicité.

Après quelques bières, le type en question nous propose de nous payer la traite dans un bon restaurant, nous annonçant qu’en son jeune temps, lors d’un voyage semblable au nôtre, quelqu’un lui avait ainsi fait passer une soirée fort agréable “sur le bras”.

Au lendemain de ce bon repas, toujours accompagné de notre nouvel ami, il nous fut donné de visiter le musée Miro et de nous promener tranquillement à Barcelone. Je me souviendrai longtemps de sa générosité.

Cet homme était Michel Beaudet, initiateur des Têtes-à-claques, la sensation de l’heure du Web Québécois. Je m’en suis rendu compte il y a quelque temps, en voyant sa photographie sur le blogue de Dominic Arpin.

Je ne ris pas toujours en regardant les vidéos des Têtes-à-claques (la moitié du temps, disons), mais je souris toujours en me rappelant Michel Beaudet.

C’était mon témoignage…

Laisser un commentaire