Accueil » monologue » Zoom Airlines

Zoom Airlines

Si je n’ai pas été très actif ici au cours des derniers jours, c’est que j’arrive d’une semaine à profiter de l’appartement parisien et de l’agréable compagnie (pas nécessairement dans l’ordre) de Jean-Philippe.

C’est sur les ailes de la compagnie aérienne Canadienne Zoom Airlines que je me suis rendu dans la Ville lumière, et disons que ce ne fut pas de tout repos.

À l’aller, plutôt que de décoller à 23:35 de Montréal, nous sommes partis à 2:45… d’Ottawa. Je m’étais pointé à l’aéroport PET assez tôt afin d’écouter le match de hockey tout en sirotant une bonne bière à 8,36$. Or les sympathiques employés de Zoom eurent tôt fait de gâcher mon plan en nous annonçant que l’on allait plutôt embarquer dans un autobus à destination d’Ottawa pour décoller de là-bas à 1:45. La raison: une tempête à Vancouver a retardé l’arrivée de l’avion à Montréal où les vols ne peuvent décoller après minuit. Il fallait donc trouver un aéroport où n’existe aucun couvre-feu. Je n’ai donc pu prendre un premier verre de vin avec JP avant 17:30, heure de Paris.

Le vol de retour prévu pour 14:40 a quant à lui décollé à 18:40, encore retenu, à Londres cette fois, par le mauvais temps.

Évidemment, on ne peut reprocher grand-chose à Zoom Airlines pour ces retards. Leur service est par ailleurs plutôt bon, et le prix, plutôt bas (550$). Toutefois, on peut penser que la compagnie, assez nouvelle, ne fera pas long feu. Dans les deux vols, l’avion était au mieux rempli à moitié. Je ne sais pas comment ils font pour payer l’essence…

Sinon, je ne vais pas m’étendre sur la ville de Paris en tant que telle. L’ayant déjà visitée, nous nous sommes contenté, ma copine et moi, de se promener et de bien manger, un des objectifs principaux de tous mes voyages. Quant à Londres où j’ai passé un très beau week-end avec Jean-Philippe, je me contenterai pour l’instant de dire qu’elle coûte cher en Saint-Siffleux.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Mario Dumont, à propos des reculs d’Horacio Arruda
    – Le Docteur Arruda là, tsé mettons, mettons moi la danse la ligne là, pas capable. Du tout là. Je pogne pas ça la danse en ligne. – Là tu vas tourner du mauvais bord, tu vas foncer dans quelqu’un. – Mettons que tu me l’expliques bien là, je vais peut-être être capable de faire […]
  • Stéphane Bédard, animal
    Monsieur Arruda, c’est vrai qu’au début, y’a fait le buzz. Mais le buzz, le problème, c’est que faut que tu sois pris au sérieux. Je pense qu’un moment donné, le sérieux à disparu. C’est devenu plutôt un animal d’animation et ça c’est pas bon quand t’es responsable de la santé publique. L’article Stéphane Bédard, animal […]
  • Gilles Proulx, qui n’a pas peur des dictatures
    On craint de sortir la matraque. Mais moi je comprends pas. Si tu te permets d’émettre des politiques de matraque et finalement tu défends ce qui est indéfendable par la suite, tu défends son contraire. Mais l’urgence est là, bâtard de bâtard! […] On a tellement peur du mot dictature, coercition, intervention, radicalisme, c’est tout […]
  • Doc Mailloux, qui cite Josée Legault
    Je cite. Écoutez bien ça. Une chose est sûre: la deuxième vague commandera un leadership politique de fef. Un leadership politique de fer. […] S’il-vous-plait! Leadership de fer, extrêmement autoritaire, c’est de la dictature! L’article Doc Mailloux, qui cite Josée Legault est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.