Accueil » monologue » Mythes et réalités dans l’histoire du Québec (tome 1), de Marcel Trudel

Mythes et réalités dans l’histoire du Québec (tome 1), de Marcel Trudel

Professeur émérite de l’Université d’Ottawa, Trudel offre un nouvel éclairage sur quelques événements marquants ou pas de l’histoire du Québec, des expéditions de Jacques Cartier à la conquête, en passant par les prétentions de Jean Talon et les élucubrations de Madeleine de Verchères. Il en profite aussi pour dresser le portrait de la société « canadienne » à différentes époques, et selon différents thèmes.

Entre autres, le professeur nous entretient avec force détails des dangers d’une traversée de l’Atlantique au XVIIIe siècle. On se rend compte que le succès d’une chevauchée maritime de nos ancêtres était aussi aléatoire que sa durée et que survivre aux éventuels naufrages, maladies et attaques de pirates relevait de l’exploit. Il est aussi question dans Mythes et réalités dans l’histoire du Québec, des conséquences de la conquête anglaise, qui selon l’auteur, n’aura pas apporté que des inconvénients.

Quant à l’intendant Jean Talon qui sévit en Nouvelle-France entre 1665 et 1672, Marcel Trudel appelle à une réévaluation de ses exploits. Selon lui, Talon aura eu « beaucoup de chance en historiographie », alors que les historiens à Chapais, Groulx, Lanctôt et Rumilly l’élevaient au rang de « génie ». Or, Trudel rappelle que Talon s’est déclaré malade sur une grande partie des quelques années passées en Nouvelle-France. Toujours indisposé, Talon n’a donc pu exercer ces fonctions sur de grandes périodes et n’aura visité Montréal qu’une fois. Piètre administrateur, l’intendant aurait aussi grandement exagéré les statistiques sur l’État de la colonie, se serait attribué les réalisations des autres, et aurait détourné des fonds de l’État.

Pour l’historien, la légende de Madeleine de Verchères aurait aussi grandement été amplifiée par… Madeleine de Verchères. En 1692, âgée de 14 ans, la demoiselle aurait repoussé une attaque iroquoise envers le fort de Verchères, puis raconté son histoire sur 279 mots. 40 ans plus tard, la même Mme. de Verchères rédigeait une seconde version de 1900 mots de son aventure. C’est toutefois cette version remplie d’invraisemblances qui aura plus tard été reprise par divers historiens et écrivains, se désole l’auteur.

Enfin, Marcel Trudel consacre un chapitre fort intéressant aux pratiques religieuses plutôt rigoristes de nos ancêtres :

« Depuis d’ailleurs le XIXe siècle, on vivait dans une peur maladive de tout ce qui se rapportait au sexe. Les gens ne pouvaient pas communier le jour de leur mariages, à cause, ai-je compris, de ce qui va se passer le soir même. On a dû vous mentionner déjà ces jaquettes trouées par-devant, à l’endroit stratégique, pour éviter que l’épouse ait à dévoiler son corps, jaquettes dont j’ai vu un exemplaire dans une exposition historique ; et plusieurs fois, on a entendu parler de ces maris d’autrefois qui n’auraient jamais vu complètement nu le corps de leur trop chaste épouse. »

Le premier tome de Mythes et réalités dans l’histoire du Québec est tout à fait accessible et des plus pertinent. Il ne sert à rien de rappeler l’importance de connaître l’histoire de son pays, et cet ouvrage, comme probablement les deux tomes qui le suivent, y contribue avec éloquence.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Mario Dumont, à propos des reculs d’Horacio Arruda
    – Le Docteur Arruda là, tsé mettons, mettons moi la danse la ligne là, pas capable. Du tout là. Je pogne pas ça la danse en ligne. – Là tu vas tourner du mauvais bord, tu vas foncer dans quelqu’un. – Mettons que tu me l’expliques bien là, je vais peut-être être capable de faire […]
  • Stéphane Bédard, animal
    Monsieur Arruda, c’est vrai qu’au début, y’a fait le buzz. Mais le buzz, le problème, c’est que faut que tu sois pris au sérieux. Je pense qu’un moment donné, le sérieux à disparu. C’est devenu plutôt un animal d’animation et ça c’est pas bon quand t’es responsable de la santé publique. L’article Stéphane Bédard, animal […]
  • Gilles Proulx, qui n’a pas peur des dictatures
    On craint de sortir la matraque. Mais moi je comprends pas. Si tu te permets d’émettre des politiques de matraque et finalement tu défends ce qui est indéfendable par la suite, tu défends son contraire. Mais l’urgence est là, bâtard de bâtard! […] On a tellement peur du mot dictature, coercition, intervention, radicalisme, c’est tout […]
  • Doc Mailloux, qui cite Josée Legault
    Je cite. Écoutez bien ça. Une chose est sûre: la deuxième vague commandera un leadership politique de fef. Un leadership politique de fer. […] S’il-vous-plait! Leadership de fer, extrêmement autoritaire, c’est de la dictature! L’article Doc Mailloux, qui cite Josée Legault est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.