Lachez-moi avec la santé

Dans un colloque auquel j’assistais il y a un an ou deux, l’ex-député péquiste Robert Perreault avait dit cette phrase qui exprime bien mon désespoir quant à la “première priorité” des Québécois:

“La santé, ce n’est pas un projet de société, c’est une condition”.

Bon, il n’en a pas encore été énormément question jusqu’à maintenant dans la campagne électorale, mais je sens que ça s’en vient…

Laisser un commentaire