Fourcheuse

On m’a récemment appris qu’en banlieue de Jonquière, la petite bière (probablement la grosse en fait) qu’un chauffeur se coince entre les cuisses lorsqu’il est au volant, s’appelle une “fourcheuse”.

J’étais avant hier à Nantes, et ai été surpris de constater que la “fourcheuse” est de mise chez les étudiants journalistes de la place. Un instant, Nantes m’a fait pensé au Lac Saint-Jean. Non non, je ne confond pas Jonquière et le Lac Saint-Jean (ce serait risqué), se sont seulement deux concepts indépendants qui se sont rencontrés dans une vieille Peugeot (je dis ça, mais c’était peut-être une Fiat ou une Citroën) Nantaise.

C’était quand même moins effrayant que le taxi qui m’a conduit à 150 km/h à l’aéroport, à 4:30 ce matin.

2 réflexions au sujet de « Fourcheuse »

Répondre à Jérôme Annuler la réponse.