Les intervenants non qualifiés

Olivier Bruel de Go-Référencement, qui donne dans le spam positif, m’écrit pour me suggérer de peut-être relayer son billet “Comment ruiner un design Web“.

Je ne sais pas s’il s’agit là d’un message à l’endroit de mes pratiques douteuses en matière de design Web, mais bon.

L’article est l’adaptation d’un texte paru sur SEOmoz, et énonce que:

“La qualité d’un design est inversement proportionnelle au nombre d’intervenants non qualifiés impliqués dans sa conception.”

Étant moi-même pas très qualifié, au sens professionnel du terme, je dois me rendre à l’évidence que le pire site que j’ai réalisé fut en bonne partie le fruit des tergiversations d’un responsable de projet qui aimait le rouge un jour et le bleu le lendemain. Au bout du compte le site brun / violet fut retiré des ondes…

Commentaires

Olivier Bruel dit :

Ah ah, ne prends pas les choses trop personnellement, Olivier ! Venant du designer de centpapiers.com , ton aveu de “non qualification” est touchant… mais peu crédible !

… quant à la notion de “spam positif”, je la retiens ! Le prochain “buzzword” après “web 2.0” ?

oniquet dit :

C’est sympa, le spam positif…;)

À la surface, ce n’est pas trop pire, Cent Papiers, mais derrière le rideau, c’est assez broche-à-foin !

Laisser un commentaire