Comment tuer un serveur cheap

Ce soir à Tout le monde en parle, Guy A. Lepage a cité les citations (c’est comme le jeu du téléphone) de Jacques Demers que le Sportnographe avait noté.

Le Sportnographe est hébergé sur un Pentium II 400 mhz (que nous avons baptisé Tetrarobert, pour une raison inconnue) acheté il y a quelque chose comme 6-7 ans chez Micro Bytes. Inutile de dire qu’il n’a pas survécu longtemps aux cotes d’écoutes qui lui sont tombées dessus. Je n’aurais pas aimé être dans les shouclaques de Tetrarobert à soir !

C’eut été pratique d’avoir été averti un peu avant, histoire de préparer 4bob mentalement…

Dans un autre ordre d’idées (mais pas tant que ça), nous avions noté il y a quelques temps une citation d’Yvon Pednault qui allait comme suit:

“Pierre, c’est laite en tabarnak c’que tu portes, y m’semble qu’y’était mieux l’autre !”

Quelqu’un a finalement mis la séquence aujourd’hui sur Youtube, et Émile me l’a fait suivre. Un beau moment de télé:

Une réflexion sur « Comment tuer un serveur cheap »

  1. C’est plutôt:
    “Eille, c’est laid en tabarnak, ce costume-là, Pierre. […]

    Tant qu’à faire, autant le citer mot pour mot….

Laisser un commentaire