Caféïne

Quand j’étais petit, j’ai beaucoup écouté l’album “Mal éduqué mon amour” de Xavier Caféïne (de Caféïne tout court en fait). Avec Basta et Jérôme Minière (d’ailleurs, c’est fou comment cette petite critique score fort dans Google), c’est un peu ce qui m’a fait sortir du skate punk mélodique à grand déploiement.

Hier soir, au lendemain de son apparition à Tout le monde en parle, je l’attrappais en reprise à Christiane Charette. Ça fait beaucoup de visibilité, et c’est tant mieux. Ça fait changement d’Isabelle Boulay…

Laisser un commentaire