Il ne faut pas manger de la viande hachée à la mort-aux-rats

J’ai un ami qui apprécie particulièrement les vieilles séries, qui sont maintenant facilement téléchargeables illégalement. On s’est ainsi tapé quelques épisodes de Chop Suey, de Peau de banane et du Vagabond.

Hier, nous avons réécouté (oui, “ré”: avec pas de hockey, faut s’occuper autrement), une séquence du premier épisode du Vagabond, où ce dernier averti les autorités en place qu’un gamin vient de manger un tartare de boeuf pimenté à la mort-aux-rats. On ne sait pas trop si c’est la maladie du hamburger ou la mort-aux-rats qui fait que le petit garçon aura eu quelques troubles de digestion par la suite…

Mais rassurez-vous, le petit s’en sortira puisque par la suite, le garde forestier enfourche son avion pour aller chercher un docteur dans la ville voisine. Au retour, la tempête fait rage (en fait, pas vraiment, mais les effets spéciaux n’étaient pas forts à l’époque), et la seule solution disponible est de pitcher le Vagabond avec un parachute et l’antidote qui sauvera, en définitive, le petit enfant. Émouvant.

Pour les nostalgiques, le thème d’introduction du Vagabond:

Laisser un commentaire