Refonte de Cent Papiers en cours

Nous sommes à refondre Cent Papiers, graphiquement et mécaniquement. La liste de mes idées est très longue, mais en gros, ça ressemble à ça:

  • – alléger le design,
  • – améliorer le référencement,
  • – mettre en place un système efficace pour le comité éditorial,
  • – prévoir un moyen de proposer / accepter des assignations,
  • – implanter un mécanisme de votation sur les commentaires pour marginaliser ceux qui ne sont pas pertinents,
  • – meilleur encadrement de la pratique journalistique,
  • – et une foule d’autres petits machins…

Nous avons pour l’instant 225 rédacteurs. Parmi ceux-ci, très très peu sont des blogueurs, “clientèle” que j’aurais pourtant crue la plus susceptible de participer à l’aventure. Évidemment, il y a parfois une différence entre le journalisme amateur et le bloguage, mais le second peut souvent ressembler au premier.

Je me demande si l’absence de participation des blogueurs de chez nous est le fruit de notre échec à les mobiliser, ou le simple résultat d’une certaine… hmmm… avarice statistique. Pourtant, j’ai mis en place quelques machins qui assurent une bonne visibilité aux sites personnels des auteurs de Cent Papiers.

Mais l’idée est surtout d’être lu par le plus de gens possible, d’agréger la parole citoyenne sous un même toit pour se faire entendre à plus grande échelle.

Bref, si vous avez des suggestions, sur n’importe quels aspects de la patente, il ne faut pas hésiter. Je ne suis vraiment pas susceptible. Les rares critiques que j’ai reçu aident grandemment.

3 réflexions au sujet de « Refonte de Cent Papiers en cours »

  1. À mon avis, et la je parle surtout pour moi, l’absence des blogueurs est surtout du au fait que nous sommes plutôt des opineux et des gérants d’estrades… Bref, que les blogues versent plus dans l’éditorial… Ainsi, j’hésite souvent à envoyer des textes parce que je me dis que l’idée de Cent Papiers, c’est justement d’aller au-delà de l’opinion….

    Anyway, y’a peut-être moyen de faire les deux et de laisser une plus large visibilité aux “chroniques”. C’est ce que semble faire aussi les médias traditionnelle qui s’en vont pas mal dans cette direction eux aussi…

    Mais je persiste, ce qui serait vraiment intéressant avec Cents papiers, c’est que ça devienne une machine à “sortir” des nouvelles… Pour cela, il faut sans doute mieux faire connaitre l’engin et mobiliser les fameux “whistle blowers”…

  2. C’est vrai que le blogue revient souvent à la gérance d’estrade. Je ne suis pas certain que l’on veuille plus de chroniques. J’ai l’impression qu’il y en a déjà trop.

    En même temps, je ne suis pas un pur et dur du journalisme, je ne vois pas d’inconvénient à publier des textes qui rapportent une nouvelle de façon légèrement subjective dans la mesure où cela se fait de manière transparente.

    Bien sûr, faire connaître à plus de gens le site pourrait régler bien des problèmes. Nous faudra peut-être une entente avec quelqu’un qui a une large audience…

Laisser un commentaire