Realigné

Je viens de rembarqué sur l’autoroute de l’information. Le type de Vidéotron a dit que c’est la sortie 85 (de ladite autoroute, j’imagine) qui posait problème. Ah bon.

La copine a décrit mon état dans un courriel se voulant rassurant à nos proches:

L’Homme est comme figé devant l’écran éteint, le regard vide.
Catatonique je dirais, l’état.

C’est même pas vrai.

Laisser un commentaire