Accueil » centpapiers » MonAvis.ca : où est la limite à s’inspirer des autres ?

MonAvis.ca : où est la limite à s’inspirer des autres ?

On ne m’a pas demandé mon avis sur MonAvis.ca. Tant pis. Je trouve le concept très intéressant, même si comme Stéphane, je ne suis pas certain que la masse critique pour en faire un succès sera atteinte. Surtout, comme Benoît Descary, je trouve l’interface beaucoup trop chargée.

Disons que je suis pas mal dans la surcharge (ou la décharge) par les temps qui courent avec ma tentative d’allègement du design de Cent Papiers.

Mais en gros, l’idée est bonne. À propos du concept “tout le monde peut être un critique”, lire ce texte.

Un commentaire d’un certain Fabrice au billet de Benoît Descary rappelle toutefois que MonAvis.ca est un clone de Yelp.com. La disposition des sections et les icônes sont à peu de choses près identiques à ce qu’on voit chez Yelp.

Évidemment, je suis mal placé pour dénoncer la reprise d’un concept étranger. Ce n’est sûrement pas nous qui avons inventé celui de média citoyen. Il reste qu’on peut se demander où est la limite à emprunter les idées des autres.

Ça me turlupine d’autant plus que je m’inspire beaucoup de ce que je vois sur d’autres sites web pour rénôver Cent Papiers. Évidemment, je ne pique pas intégralement des éléments de ces sites, mais jusqu’à quelle point puis-je adapter les boîtes de UxMag, la disposition de The Nation, ou tout autres éléments glânés sur les galeries de sites en CSS, sans qu’on ne m’accuse de plagiat ?

6 commentaire

Laisser un commentaire

  • Si tu prends l’ensemble d’un site et que tu copies tout de ce dernier, c’est plus explicite comme plagiat…

    Sinon de “s’inspirer” de certaines éléments de plusieurs sites différents, je ne crois pas que quelqu’un s’en rendrait vraiment compte ou chialerait! On peut pas réinventer le design en grille ou la navigation de droite!

  • Le monde est petit…

    Oublie les boîtes de UXMag. Je m’étais inspiré de ça pour la première version de Fanatique.ca et c’est vraiment pas bon pour les raisons suivantes :

    les balises A (lien) sont remplies de paragraphes, de SPAN et d’en-têtes qui bordélisent et aveuglent les bots des moteurs de recherche rendant le niveau d’indexation pourri.

    De plus, c’est plein de bugs entre browsers et extrêmement peu flexible selon le contenu qu’on veut y mettre. Pour ma part j’ai vraiment pas aimé l’expérience.

    Du moins, utilise-les pas pour ton contenu principal. Pour des gugusses à droite et à gauche, par contre, l’effet est plutôt réussi.

  • La limite à mon avis? C’est quand tu copies tellement tout qu’il n’y a plus de créativité. Copier c’est platt, et ce n’est pas une bonne stratégie à long terme je pense.

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Patrick Lalime, par derrière
    Price doit continuer vraiment à faire son travail. Les joueurs, tu peux pas rien faire offensivement. La seule chose, le seul message que tu peux passer, c’est de dire: je suis là, j’ai votre derrière, venez-vous-en. L’article Patrick Lalime, par derrière est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alain Sanscartier, amateur de BD
    Est-ce qu’il sera en mesure de revenir à 100% au niveau santé, suite à sa blessure majeure qu’il avait subi à l’époque au talon d’Achille. L’article Alain Sanscartier, amateur de BD est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Pierre Rinfret, pas dans la période des jokes de boules
    – Y’ont juste été, comme disait l’autre, pas chanceux cette année avec les boules. Non mais tsé, y’a du monde, les boules, c’est pas pour n’importe qui tu comprends? – Haha! Tombes pas sur un terrain glissant, surtout dans cette période-ci de l’année. L’article Pierre Rinfret, pas dans la période des jokes de boules est […]
  • Benoît Brunet, qui estime que la sauce sur la poutine, c’est un bonus
    Oubliez Lafrenière. Si on l’a, ça c’est du gravy sur la poutine. Scuse l’expression, mais c’est du gravy sur la poutine plein de sauce. Mais le neuvième choix est vraiment important la façon que je vois l’équipe présentement. L’article Benoît Brunet, qui estime que la sauce sur la poutine, c’est un bonus est apparu en […]
  • Gaston Therrien, nudiste
    Gallagher, il prend des lancers, huit neuf lancers, mais je goalerais tout nu contre lui. L’article Gaston Therrien, nudiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, pas comme ça
    Si j’étais méchant, si j’étais vraiment mal élevé, si j’étais un misogyne incorrigible, je me permettrais de vous dire, au sujet de la SQ, qu’elle est maintenant dirigée par une comptable de 200 livres. Cherchez la police! Une chance que je ne suis pas comme ça. L’article André Arthur, pas comme ça est apparu en […]
  • André Arthur, qui a probablement peur
    En 1930 les bons citoyens allemands, persuadés que les Juifs étaient dangereux, les harcelaient sans pitié. En 2020 les bons citoyens québécois, persuadés que les citoyens sans masques sont dangereux, sont prêts à les harceler. Suffit d’avoir peur et le gros bon sens disparait. L’article André Arthur, qui a probablement peur est apparu en premier […]
  • Michelle Blanc, assiégée
    Hier, une dizaine de fillettes et de femmes sont venus se baigner dans mon lac, en burkini. Un voisin qui loue son chalet en AirBnb. J’avoue en éprouver un profond malaise. Le même que celui que j’éprouverais à la vue du costume du KKK. L’islam radical est maintenant chez moi… L’article Michelle Blanc, assiégée est […]
  • Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste
    Selon le communisme, la propriété privée est immorale et il est justifié de la détruire et voler. Les émeutes au nom de l’«antiracisme», les dépenses gigantesques des gouvernements et la création monétaire massive des banques centrales ne sont en fait que du communisme déguisé. L’article Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste est apparu en premier sur […]
  • François Legault, en parlant de Sonia Lebel
    Au trésor… mon trésor. L’article François Legault, en parlant de Sonia Lebel est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.