Québec urbain se refait une beauté

Québec Urbain, c’est un peu la rencontre de mes deux centres d’intérêts: l’urbanisme et les technologies de l’information et des communications. Je me suis donc toujours intéressé au projet même si je n’habite pas Québec et ne peut vraiment apprécier la veille urbanistique qui s’y fait et les discussions qui en découlent. Il m’est toutefois souvent arrivé de vouloir démarrer un tel site à Montréal (il y a bien Montréal Urbain, mais il n’est pas très… vivant). Un jour, peut-être…

Québec Urbain est né en mai 2002, et sa popularité n’a cessé d’augmenter depuis. Ce blogue (je crois qu’on peut dire “blogue territorial”), qui est l’initiative de Françis Vachon, a été souvent cité en exemple dans les médias comme un concept innovant qui aurait avantage à être reproduit sur le territoire d’autres municipalités. En mai 2006, le nombre de visiteurs de Québec Urbain s’élevait à environ 100,000 par mois, une moyenne impressionnante pour le marché québécois, d’autant plus que les écrits publiés sur Québec Urbain intéressent principalement les internautes de la région de la Capitale Nationale. Bon, une bonne dose de ces visites doit provenir des moteurs de recherche, mais il reste que les billets y sont généreusement commentés par une communauté de visiteurs assidus que l’on imagine assez large. En 2006, Françis Vachon cédait sa tribune à plusieurs collaborateurs, s’effaçant tranquillement afin d’entreprendre une nouvelle carrière.

Tout ça pour dire qu’iXmédia, la compagnie qui chapeaute Québec Urbain, vient de refaire une beauté plus que nécessaire au site. Une nouvelle interface simple et jolie. Chapeau.

Une réflexion sur « Québec urbain se refait une beauté »

Laisser un commentaire