Option Canada : il n’est pas gentil de tricher

Hier, et malgré les multiples explications, exemples, comparaisons, de Marc Laurendeau sur le pourquoi il n’est pas gentil de tricher, Christiane Charette ne comprenait pas pourquoi on fait tout un plat avec l’histoire d’Option Canada et le rapport Grenier:

“En quoi ça nous est utile ce rapport-là ?”

Euh… hein ?

Mme. Charette devrait peut-être lire Michel David ce matin, ça résume bien la situation…

2 réflexions au sujet de « Option Canada : il n’est pas gentil de tricher »

  1. Charrette me tue des fois tellement elle peut être *******.

    Youhou?! Démocratie? Pays de droit? Ça vous dit rien, Madame Charette?

Répondre à la copine Annuler la réponse.