Accueil » centpapiers » Objectivité et éthique dans le journalisme moderne

Objectivité et éthique dans le journalisme moderne

Quelques citations intéressantes tirées d’une discussion dans laquelle prend part Jeff Jarvis, un observateur des médias que j’aime bien. Sur l’objectivité, d’abord:

“I don’t think objectivity was ever attainable. It was a false high standard that we could not help but fail. And I think the blurring has always been there. The problem is, we in journalism have not admitted it.

We were never in the job of delivering the truth. We’ve always been in the job of helping the public decide what is true. And I think that we lost sight of that.

[…]

The fact they I can go back and forth now among channels and see different viewpoints is better than only getting one effort to give me “one size fits all” news, as if it could give me the truth, and it never could.”

C’est un peu ce qu’on dit chez Cent Papiers. On ne peut garantir l’objectivité, surtout lorsque l’on contrôle si peu le produit, mais la somme des divers points de vue, et le fait de les confronter aux commentaires des lecteurs et à ce qui émane des médias traditionnels aide à mieux cerner le débat.

Sur l’éthique des blogues:

“I see three ethics that I’ve learned in blogs. One is the ethic of the correction. Blogs are, frankly, much quicker and better about correcting themselves than I saw in mainstream media in my time.

Two is the ethic of the link, which says, “Don’t take my word for it. Here’s my source material. Here’s what I’m talking about. Here’s what I’m disagreeing with.”

And the third is the ethic of transparency. Now, of course, that can be taken to a cartoonish extent and one need not be able to make assumptions just because there’s a one-word label. Oh, I’m liberal; ergo, this is what I think. I’m not suggesting that.

But I think that there is a need for people to know our perspectives, our background, our vantage points, and our views. And then we go then beyond that and take that out of the discussion.

Now I think the public spends too much time trying to figure out our hidden agendas, and we try well to hide them. Instead, I think we need to put our own views out there and then say, “All right, now let’s discuss the facts.” I absolutely agree we want the facts, but we want them in context.”

Pour ce qui est de la correction, c’est certainement quelque chose d’important sur les blogues et autres plateformes de journalisme civique. Par exemple, l’auteur de Amateur of the cult Cult of the amateur peut difficilement corriger ses erreurs, mais ici, je peux facilement le faire. Sinon, la transparence, c’est sans doute le mot-clé dans tout ça, et c’est ce qui est le plus difficile à reproduire.

À la question: “est-ce que le public est capable de faire la différence entre l’opinion et le factuel ?”

“I think it’s terribly insulting to the public, whom we trust our democracy, not to think that they cannot tell the difference between fact and opinion. I believe that people do. I think they are smart. And if you don’t believe that, then you kind of don’t believe in democracy, free markets, reformed religion, lots of things. The reasons we are journalists is to help inform the public so the public can be wiser and make better decisions.”

Effectivement, il serait con de prendre le public pour des cons.

3 commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, qui reconnaît le racisme systémique
    Un programme de prêts aux entreprises de 221 millions de dollars, pour les entrepreneurs noirs. Qu’est-ce que c’est sinon que du racisme systémique? Le racisme systémique ou institutionnel est une forme de racisme intégré comme une pratique normale dans la société ou au sein d’une organisation. C’est exactement ce que fait ce type de programme. […]
  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’une femme en décolleté s’est vu refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les faits, ont vie dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.