Pierre Haski de Rue89 à Montréal

Des fois, ça me rend un peu triste de voir combien les journalistes d’ici accordent de l’attention (bien méritée, on s’entend) à des initiatives étrangères et ne s’intéressent pas ou ne sont pas au courant de ce qui se passe dans leur cour.

En tout les cas, je vais certainement aller faire un tour à l’Amère à boire ce soir…

Commentaires

la copine dit :

…d’où l’expression “On n’est jamais prophète dans son pays”…

Michel D. dit :

J’ai bien essayé, mais bon… 😉

oniquet dit :

Toi, ça ne compte pas Michel.. 😉

Laisser un commentaire