Le télécopieur de Red Hat

J’étais hier chez un employé québécois de Red Hat qui ne désire pas nécessairement garder l’anonymat (de toute façon, il est le seul employé québécois de Red Hat), et fus surpris d’y voir un télécopieur (un bon vieux fax) en présentation sur une étagère.

Or, il s’avère finalement que ledit télécopieur n’est pas un bibelot de geek, comme on aurait pu le penser. Non, c’est que Red Hat, toujours à l’affût des nouvelles technologies, n’accepte que les rapports de dépenses envoyés par fax.

Eh bin !

Laisser un commentaire