Cent Papiers et Branchez-Vous!

Mon billet d’hier sur Google News qui intégrera le contenu des agences de presse n’était pas innocent. Je pensais entre autres à Branchez-Vous, dont la section actualité n’est composée que de textes de ces agences.

Sauf que voilà, aujourd’hui, Branchez-Vous annonce son association à Cent Papiers et Fanatique. L’entente de service entre les différents sites permettra à Branchez-Vous d’intégrer du contenu généré par les utilisateurs pour complémenter leur offre d’information. Ce partenariat contribuera certainement à la qualité de l’information en combinant information citoyenne et journalisme professionnel. De plus, évidemment, ça devrait amener plus de visiteurs et par conséquent, de rédacteurs, chez Cent Papiers.

Malgré son look rétro (pour rester poli), Branchez-Vous réalise de très bonnes performances financières. Avec l’arrivé de Carl Charest dans l’équipe, le réseau a repris de la vigueur et prend un virage qui est probablement nécessaire pour sa survie. On verra ce que ça donne, mais nous avons entièrement confiance en la vision de Carl (bon, peut-être pas en fin de soirée d’un Yulblog).

Notre entente est à court terme, et Branchez-Vous ne détient aucune part de Cent Papiers.

Sinon, je commence un nouvel emploi aujourd’hui. J’accorderai moins d’attention au site. Disons que mon année à la rédaction de mon mémoire m’a permis de mettre beaucoup beaucoup de temps sur la chose. Jean-Philippe, qui amorcera la rédaction de son mémoire-à-lui en septembre, pourra à son tour prendre en charge le plus gros de la patente.

Le Sportnographe risque de m’occuper plus, avec le retour du hockey…

9 réflexions au sujet de « Cent Papiers et Branchez-Vous! »

  1. Méchant choc, ce soir en cliquant sur mon signet CentPapiers ! La grosse bannière jaune de Branchez-Vous, le site qui confond diffusion de contenu et pizza all-dressed…

    Le succès de BV! malgré son côté broche-à-foin m’a toujours paru représentatif du Web québécois où il reste une place pour la désorganisation, pourvu qu’elle soit acharnée.

    Je souhaite à CentPapiers et à ses avisés créateurs de retirer tout le bénéfice qu’ils pourront de cette association, sans y laisser de plumes (ni d’encre).

    Encore une fois, Olivier, bonne chance chez… aaah, j’allais le dire ! 😉

  2. Olivier, Je l’avais trouvé bien drôle, cet été, quand tu m’avais dit que CentPapiers paraissaît bien “au pays de Branchez-Vous!” et que ça te soulageait 😉

    T’en fait pas pour nous !

    Merci !

  3. Ah ah, j’avais oublié ! 🙂

    Cela dit, je viens d’accéder à BV! par l’accueil et je note que pour trouver CentPapiers, il faut aller chercher au fin fond d’un drop-down… Pour la diffusion, c’est un peu timide, non ?

Laisser un commentaire